La main des sourds

A la une > Maxime, sourd et un peu esseulé à Coutances

2016-5-3
Maxime, sourd depuis la naissance, s’exprime avec le langage des signes. |

À 29 ans, Maxime Lareyre vit à Coutances depuis 2010, où il a emménagé pour son travail. Il regrette l’absence d’activités pour les sourds.

L’arrivée à Coutances
« Je suis né à Rennes et j’ai 29 ans », se présente Maxime Lareyre, utilisant le langage des signes et interprété par un proche. « Je suis arrivé à Coutances en 2010. Avant je travaillais à l’Esat [Établissement et service d’aide par le travail] de Bordeaux, mais c’était trop loin pour maman qui habitait à Rennes. » Les Esat permettent à des personnes handicapées d’exercer une activité dans un milieu protégé. « Je voulais être près de ma famille et j’ai été embauché à l’Esat de Coutances. »

Le temps libre
« Coutances est un village. Je m’ennuie ici », déplore Maxime. Sur son temps libre, il joue à la console ou regarde la télévision. Passionné de cinéma, il a une grande collection de films en DVD. « J’ai des amis qui viennent ici ou je vais les voir. Je vais aussi chez des collègues de l’Esat. ll y a dix sourds à l’Esat. » Quand il va au cinéma, « il n’y a pas de sous-titrage pour les films en français, uniquement pour les films américains ».

Source : http://www.ouest-france.fr © 12 Avril 2016 à Coutances

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.