La main des sourds

A la une > Ils ont inventé des gants qui traduisent la langue des signes en temps réel

Grâce à ces gants qui traduisent la langue des signes en discours vocal, les sourds-muets et les “entendants” pourraient mieux se comprendre.

Actuellement, plus de 70 millions de personnes sourdes et muettes utilisent la langue des signes pour “parler” mais bien peu de personnes valides connaissent ce langage. C’est pour permettre à ces deux communautés de mieux communiquer et offrir de nouvelles opportunités aux personnes sourdes que deux étudiants de l’université de Washington, Thomas Pryor et Navid Azodi, ont inventé SignAloud, des gants capables de traduire la langue des signes américaine en discours oral.

Chaque gant comporte des capteurs sur les doigts et les poignets qui enregistrent la position des mains et les mouvements qui correspondent aux mots et phrases dans la langue des signes américaine. Ces données sont envoyées en Bluetooth à un ordinateur qui les étudie à l’aide d’un algorithme séquentiel qui fonctionne à la manière d’un réseau neuronal. Si les données correspondent à un geste, le mot associé (ou la phrase) est énoncé en anglais via le haut-parleur.

Bien qu’encore à l’état de prototype, ces gants fonctionnent très bien comme on peut le voir dans la vidéo ci-dessous.

https://youtu.be/l01sdzJHCCM

“La plupart des appareils de traduction en langue des signes ne sont pas pratiques pour un usage au quotidien, explique Thomas Pryor dans un article publié par l’université. Certains utilisent la vidéo, d’autres couvrent les bras de l’utilisateur de capteurs… Nos gants sont légers, compacts et peuvent être portés tous les jours à la manière des lentilles de contact ou des prothèses auditives.”

Ces gants sont en premier lieu destinés à la communauté des malentendants et à ceux qui utilisent la langue des signes américaine. Mais ils pourraient aussi servir dans d’autres domaines comme la rééducation de patients après un AVC ou accroître le contrôle gestuel dans les applis de réalité virtuelle.

Les gants SignAloud ont permis à ces deux étudiants de recevoir 10.000 dollars dans le cadre du Lemelson-MIT Student Prize, qui récompense chaque année les réalisations prometteuses de jeunes chercheurs.

Source : http://hightech.bfmtv.com © 28 Avril 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.