Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

A la une > Avec les adultes sourds, les parents et les professionnels

Chrystell Lamothe, directrice des services de l’association 2LPE Centre Ouest

L’association 2LPE CO (Deux langues pour une éducation Centre Ouest) est née en 1988, huit ans après l’association nationale. Pour expliquer son esprit et ses origines, Chrystell Lamothe, la directrice des services, explique: « Il faut remonter aux années 1970, où un mécontentement important s’est exprimé de la part des parents d’enfants sourds, des adultes sourds et des professionnels travaillant avec eux. Les sourds rencontraient des difficultés d’insertion sociale et professionnelle, de niveau d’études peu élevé… La langue des signes était interdite dans l’enseignement et les enfants ne pouvaient être scolarisés que dans des institutions privées. Des Français ayant participé à un congrès mondial des sourds à Washington ont vu à quel point la France était en retard. » A cette période, plusieurs grandes associations ont vu le jour, autour de la culture, de la citoyenneté, et, dans le cas de 2LPE, de l’éducation.
« L’association a rassemblé le triangle parents/professionnels/adultes sourds, poursuit Chrystell Lamothe. L’objectif, c’était la scolarisation bilingue, en français et langue des signes, en classe ordinaire, et la reconnaissance de la place des professionnels sourds dans l’éducation des enfants sourds. » Grâce au soutien de la mairie de Poitiers et de la directrice d’école, la première classe bilingue de France a été créée ici, en maternelle à l’école Paul-Fort. Aujourd’hui, c’est à l’école Paul-Blet, avec un projet d’école bilingue pour tous les élèves, sourds ou entendants (à lire dans une prochaine édition), ainsi qu’au collège Henri-IV et différents lycées. « L’école est un moyen plus qu’un objectif, le but est de faire des enfants de futurs citoyens, prêts à la vie en société. »
2LPE bénéficie d’un agrément et de financements de l’ARS (avec ce paradoxe que souligne Chrystell Lamothe: « Nous avons un financement qui relève de la santé alors que ces enfants ne sont pas malades! Cela devrait relever de l’Éducation nationale: cela fait des années que nous demandons une remise à plat des financements. »). Outre ce service d’éducation bilingue, et un service d’accompagnement des jeunes étudiants pour les élèves plus âgés, l’association compte deux autres volets: un service d’interprètes en langue des signes, et un nouveau service pour les 0-3 ans qui accompagne les familles en amont de l’entrée à l’école.

Contact: 2LPE CO, 9 avenue Robert Schuman à Poitiers.
Tél. 05.49.46.89.33.

Source : http://www.centre-presse.fr © 15 Mars 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.