La main des sourds

Pour aider à intégrer un élève sourd, cette institutrice …

A six ans, Zejd Coralic est un jeune écolier bosnien qui a été scolarisé plusieurs années dans un établissement spécialisé car il souffre d’un handicap : il est sourd. Comme l’indique sur son site anglais le quotidien « Metro », depuis l’année dernière et avec l’aide de sa mère, il a intégré l’école primaire Osman Nakas à Sarajevo, aux côtés de camarades de classe qui, eux, sont entendants.

Constatant des problèmes de compréhension entre le jeune garçon et les autres élèves et après avoir, sans succès, tenté de mettre au point un système de communication personnel basé sur des gestes simples, son institutrice au grand cœur, Sanela Ljumanovic, a décidé d’enseigner à toute sa classe la langue des signes pour que les enfants puissent tous communiquer normalement.

Après trois mois d’apprentissage soutenus, les progrès sont considérables au point que tous les élèves viennent de passer leur diplôme (master) avec succès prouvant ainsi qu’ils connaissent donc les règles de base de ce langage.

L’institutrice espère à présent qu’ils pourront ajouter une ligne de plus à leur futur CV. De plus, les directeurs de l’école souhaitent désormais inclure la langue des signes dans le programme scolaire. Selon eux, cet apprentissage permettrait aux enfants de comprendre l’importance de s’ouvrir aux autres de manière ludique, plusieurs écoliers ont même commencé à former leurs parents à ce langage… Et Zejd Coralic, il prend enfin du plaisir à communiquer avec ses amis.

Source : http://znn.fr © 10 Février 2016

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.