A la une > Les tests de sirènes qui retentiront dès 13h30 dans toute la Suisse contrarient les sourds

ALARME – Comme chaque année, les sirènes d’alarme de tout le pays retentiront dès 13 h 30, histoire de tester si le système fonctionne correctement. Mais l’alerte se modernise et sera également relayée sur Twitter et Youtube. Insuffisant pour la Fédération suisse des sourds qui attend une alarme par SMS depuis l’an dernier. Berne assure que l’an prochain SMS et application mobile seront opérationnels.

Les sirènes seront à nouveau testées mercredi dans toute la Suisse entre 13h30 et 15h00. Les sourds se sentent laissés-pour-compte dans l’opération. L’Office fédéral de la protection de la population (OFPP) envisage un système d’alerte par SMS, mais celui-ci n’a toujours pas été mis en place.

Le nouveau système d’alerte POLYALERT sera testé pour la première fois. “Les 5000 sirènes fixes du pays sont désormais reliées à un système de télécommande unique”, a annoncé la semaine dernière l’OFPP. Quelque 2800 sirènes mobiles complètent le réseau fixe.

L’OFPP diffusera cette année aussi les informations concernant le test via Twitter et Youtube. Ces canaux ne sont pour l’instant disponibles que pour les tests. Si l’alarme retentit en dehors des essais, la population doit écouter la radio, suivre les consignes des autorités et informer ses voisins, rappelle l’office.

Le SMS se fait attendre

L’OFPP avait indiqué en février 2015 envisager la mise sur pied d’un système d’alarme par SMS. Force est de constater, une année plus tard, que rien n’a bougé, regrette mercredi la Fédération suisse des sourds (FSS) dans un communiqué.

La fédération attendait beaucoup de ce système, le seul réellement efficace en cas d’urgence pour les citoyens sourds. La FSS demande que les personnes sourdes soient informées de manière automatique.

“Il s’agit d’un devoir important”, a indiqué Kurt Münger de l’OFPP. Ce service SMS est en cours de planification. Mais des problèmes techniques, juridiques et financiers doivent encore être résolus, a-t-il précisé.

Application en 2017

L’an dernier, l’OFPP avait déjà utilisé un nouveau service: Alertswiss. Ce portail donne des informations concernant les tests et la préparation individuelle en cas de catastrophe. La FSS avait alors salué cette étape importante pour l’accès à l’information pour les sourds.

Dès 2017, l’OFPP a l’intention de communiquer via une application alertswiss en cas de catastrophes réelles et de test. Des messages seront envoyés aux personnes qui l’auront installé.

Source : http://www.lacote.ch © 3 Février 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.