A la une > LE TOP DES BADISTES SOURDS À BESANÇON

ÉVÉNEMENT SPORTIF – CINQ DES MEILLEURES ÉQUIPES FRANÇAISES DE BADMINTON SOURD ONT RENDEZ-VOUS CE WEEK-END AU GYMNASE DIDEROT.

Dont l’un des piliers de l’équipe de France, Mickaël Roubira et l’entraîneur national Yannick Levant, tous les deux Bisontins

L’un vient encore de gagner en double N3-N4, le tournoi d’Héricourt. Et se situe à la 170e place française. Chez les badistes valides. L’autre empile les titres nationaux, chez les badistes sourds, mais se frotte et brille également chez les valides.

L’un n’est autre que Yannick Levant, l’entraîneur de l’équipe de France handisport sourd et maître nageur professionnel. L’autre, Mickaël Roubira, l’un de ses membres aguerris depuis 2006, habitués aux joutes européennes et qui vise une qualification pour les JO des sourds en Turquie en 2017.

Les deux font depuis trois ans les beaux jours de l’équipe de badminton du Centre omnisport Pierre-Croppet, ultra-titrée, qui après une première organisation en individuel en mai 2014 remet ça, ce week-end à Besançon, Mais par équipe cette fois, poursuivant ainsi les liens privilégiés que la capitale comtoise a tissés avec la fédération handisport.

L’ASPTT Besançon, via Sign’Évasion n’avait-elle pas déjà assuré en juin 2012 le 13e championnat de France des sourds au palais des sports. Et devinez, qui, à l’époque, était aux manettes ? Mickaël Roubira. Et qui avait été couronné champion de France en double hommes ? Mickaël Roubira bien sûr.

Couplé avec un match de valide de Nat 3

Un rendez-vous qui verra cinq des meilleures équipes françaises engagées : Auxerre, Montpelier, Nice, Strasbourg et évidemment Besançon-Centre Croppet. Mais un événement n’arrivant seul, le week-end marquera une première comme l’explique Yannick Levant : « nous avons associé à cet événement le club de badistes valides de l’ASPTT Besançon. Une pause sera faite samedi après-midi au cours de la compétition pour permettre le déroulement du match officiel de l’équipe seniors hommes de ce club engagé en Nationale 3… » Ce qui « constitue » pour Jean-Jacques Demonet, président du Centre Omnisports Pierre Croppet, « une véritable richesse que cette conjugaison entre pratique handisport et pratique classique. »

Championnats de France badminton sourd : gymnase Diderot (entrée gratuite) : samedi de 9 h 30 à 15 h et interclubs de nationale 3 avec l’ASPTT ; dimanche de 9 h 30 à 15 h 30 (remise des récompenses). Possibilités de restauration sur place les deux jours.

Source : http://www.estrepublicain.fr © 28 Janvier 2016

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.