Le portail d'information sur les sourds et langue des signes

A la une > La langue des signes entre dans les agences du Crédit Agricole

Handicap. Des collaborateurs dans neuf agences de la Loire et la Haute-Loire ont été formés à la langue des signes pour échanger avec les clients sourds.

Le projet a aussi été présenté en langue des signes.

Un nouveau dispositif d’accueil à destination des personnes sourdes vient d’être mis en place dans les agences du Crédit Agricole Loire-Haute-Loire.

Plusieurs niveaux de réponse ont été pensés. Dans 9 agences réparties sur les deux départements, des agents sont désormais formés à la langue des signes. Ils travaillent dans des agences situées au Coteau, boulevard de Montbrison, Source de Saint-Galmier, Saint-Etienne Bergson, Rive-de-Gier (Saint-Jean), Firminy (Jean-Jaurès), Yssingeaux, Le Puy Breuil et Brioude.

Si le client ne peut pas se rendre dans l’une de ces agences, un rendez-vous en visioconférence est organisé avec un assistant commercial formé.

En outre, cette banque a mis en ligne, sur son site internet, des petites vidéos pour répondre aux questions les plus fréquentes. On les trouve également sur Youtube. Elles sont aussi accompagnées d’une traduction en langue des signes. On y découvre, par exemple, comment éditer un RIB, effectuer un virement, réaliser un devis…

La société Mégaphone basée dans la Loire a assuré cette prestation auprès des salariés. On estime que 10 000 personnes sont concernées sur le territoire ligérien et altiligérien. Autant d’hommes et de femmes qui avaient du mal à se faire comprendre dans un face-à-face normal.

Lors de l’annonce du lancement mardi matin, une cliente sourde témoignait, en langue des signes, de la difficulté à monter un dossier pour son crédit d’habitation. Et se souvenait même du niveau d’exaspération atteint et même de la porte qu’elle a claquée au final.

Thierry Bernard, le directeur général adjoint, rappelait l’importance de conserver la confidentialité dans les échanges, d’où l’intérêt de cette formation en interne.

Source : http://c.leprogres.fr © 10 Octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.