La main des sourds

A la une > Pour l’éducation bilingue des sourds

L’association 2LPE85 voudrait que les enfants sourds aient accès au même savoir que les entendants.

Créée voici quelques années par Cécile Salmon, institutrice aujourd’hui disparue, l’association 2LPE85, (2 langues pour une éducation Vendée), agit pour les enfants sourds. En lien avec l’association Langue des signes française, elle veut permettre aux enfants sourds d’avoir accès aux mêmes savoirs que les enfants entendants.

2LPE85 veut que tout écolier sourd puisse bénéficier d’un apprentissage de la langue des signes et de celui de la langue française écrite. « Avec le langage des signes, l’enfant sourd peut s’exprimer très tôt et commencer à étudier le français écrit dès la maternelle, grâce à ses énormes compétences visuelles. »

Dans les collèges et lycées

Dans les missions de l’association : informer les familles et les professionnels, obtenir l’ouverture de classes bilingues et aider les parents à défendre leurs droits. « Le rôle des parents est primordial. Les plus concernés s’investissent même au sein des écoles pour apporter leur aide », souligne Aurélie Coulon, la présidente.

Les différentes actions menées auprès de certains établissements scolaires portent déjà leurs fruits. Les responsables ne veulent pas s’arrêter en si bon chemin souhaitant pouvoir entrer dans les collèges, puis les lycées vendéens. « Nous sommes soutenus par la direction de l’Inspection académique. »

Le bureau est constitué d’Aurélie Coulon, de Saint-Révérend, présidente, Alexandra Girard, secrétaire, et Laurence Thibaudeau, trésorière, accompagnées d’Anne-Sophie Moreau, traductrice bénévole.

Information sur 2lpe85.com et contact possible par e-mail : asso2lpeyon@gmai.com

Source : www.ouest-france.fr © 16 Novembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.