Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Une arnaque à la charité pour les sourds

Gwenaëlle et Olivier : « C'est insultant qu'ils fassent ça en notre nom. »
Gwenaëlle et Olivier : « C’est insultant qu’ils fassent ça en notre nom. »

Des personnes atteintes par ce handicap tiennent à alerter sur la présence, en ville, de faux collecteurs de dons.

Gwenaëlle Le Guen et son cousin Olivier Carré tirent la sonnette d’alarme. Respectivement malentendante et sourd, ils ont constaté ces derniers temps, en ville, une arnaque à la charité.

« Des personnes recueillent des dons, à hauteur de 20 € minimum, afin, disent-elles, de construire un centre pour personnes sourdes et malentendantes, voire de venir en aide aux enfants touchés par tous types de handicap, raconte Gwenaëlle. Elles se réclament d’Handicap international, mais n’ont ni badge, ni carte, ni tenue ! »

« Pour nous, c’est insultant »

Autre détail qui n’a pas échappé à la jeune femme : « Ces collecteurs parlent une sorte de langue des signes qui ne veut rien dire. » Gwenaëlle, qui connaît ce langage, leur a répondu correctement, « mais ils n’ont rien compris ! ».

« Cela fait plusieurs mois que je les croise en ville, assure-t-elle. Notamment deux jeunes femmes et un jeune homme. » Lundi dernier, elle les a aperçus deux fois, le matin et l’après-midi, boulevard Clemenceau. La police a été prévenue, de même qu’Handicap international. Son conseil? « Ne jamais rien donner tant qu’on n’est pas sûr que l’appel aux dons provienne réellement d’une association caritative. »

Outre empêcher des personnes de se faire avoir, le cousin et la cousine tiennent à faire part de leur sentiment. « Ceux qui entendent très bien vont penser que les sourds ont besoin d’argent pour vivre, alors qu’on a des aides. C’est très insultant et blessant. »

Source : http://www.ouest-france.fr © 21 Septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.