Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Ferdinand Berthier, le Napoléon des sourds-muets

Le mot est de Victor Hugo, concernant le médecin, universitaire, chercheur et écrivain, sourd lui-même, qui fut le mobilisateur et l’un des plus actifs leaders de la culture sourde en France. Et ne cessa de se battre, toute sa vie, pour la reconnaissance de la langue des signes.

Ce fils d’un chirurgien bressan devient sourd à l’âge de 4 ans. A 8 ans, son père l’envoie à Paris où l’enfant entre à l’institut national des Sourds-Muets où il suit une scolarité brillante et remarquée. En 1829, il devient même l’un des premiers professeurs sourds dans ce même Institut puis plus tard, doyen des professeurs. Membre de la Société des gens de lettres, fondateur en 1838 de la Société centrale des sourds-muets de Paris, devenue par la suite la Société universelle des sourds-muets, il est aussi cofondateur de la Société centrale d’éducation et d’assistance pour les sourds-muets en France, en 1850.

Louis-Napoléon Bonaparte, pas encore empereur, le décore de la Légion d’honneur

Infatigable, Berthier multiplie les écrits défendant la langue des signes et les sourds qu’il appelle « mes frères ».

Il initie même une version du Code Napoléon sous-titrée « Code civil de l’Empire français, mis à la portée des sourds-muets, leurs familles et des parlants en rapports journaliers avec eux. » En 1849, le tout nouveau président de la République, Louis-Napoléon Bonaparte, pas encore empereur, le décore de la Légion d’honneur.

Le premier sourd à l’être.

Ferdinand Berthier meurt en 1886 à Paris, inhumé au cimetière de Sagy, près de Louhans. Il laisse une lettre éloquente que lui avait jadis envoyée Victor Hugo, où celui-ci écrivait : « Qu’importe la surdité de l’oreille quand l’esprit entend. La seule surdité, la vraie surdité, la surdité incurable, c’est celle de l’intelligence »

Source : http://www.leprogres.fr ® 18 Octobre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.