En septembre on soutient le CSS Montpellier !

Première grande cause de la saison 2015/2016 soutenue par Espoir Orange et Rêve Bleu, le Club Sportif des Sourds de Montpellier. Pour en savoir plus, rencontre avec son Président/joueur Julien Masson.

Julien Masson, vous êtes le Président du CSSM présentez-nous votre club ?
Tout d’abord, je tiens à remercier Espoir Orange et Rêve Bleu de m’accorder une interview pour mettre en lumière mon club. Notre association se nomme le Club Sportif des Sourds de Montpellier. Le CSSM a été créé par les “trois mousquetaires sourds” Emile Julien, Eugène Perier et Antoine Roviralta en 1938. Il a d’abord été affilié à la Fédération Sportive des Sourds de France puis désormais à la Fédération Français d’Handisport depuis 2008. Actuellement, le club dispose de quatre secteurs sportifs : badminton, football, handball et pétanque. Chaque secteur participe à des compétitions nationales affiliées à des commissions sourdes de la FFH. Nous avons plus de 50 licenciés sportifs dans ces quatre secteurs. Nous accueillons des sourds LSF, des sourds oralistes et des malentendants.

Pouvez-vous nous en dire plus sur votre championnat ?
Notre secteur football participe au championnat de France de Football des Sourds et la Coupe de France organisés par la Commission Fédérale de Football des Sourds affilié à la FFH. En France, il existe 20 clubs de football sourds. Le championnat de France est organisé en deux zones NORD (2 divisions) et SUD (1 division). Les deux premiers de chaque zone sont qualifiés pour la phase finale du championnat de France qui aura lieu à Rennes les 28 et 29 mai 2016. Dans notre zone “SUD”, le CSSM affrontera 6 clubs : Bordeaux, Toulouse, Marseille, Toulon, Lyon et Villeurbanne.

En quoi est-ce différent du football « valide » ?
Premièrement, il n’y a pas de bruit pendant le match. Deuxièmement, les arbitres n’ont pas de sifflets mais ils secouent des foulards qui sont plus visuels pour les sourds. Troisièmement, les personnes sourdes ou malentendantes ne peuvent participer à ces compétitions qu’à condition d’avoir un minimum d’audition (55 décibels). Le football sourd n’est pas différent du foot classique, le règlement du football sourd est conforme au règlement de la FFF et appliqué dans toutes les compétitions.

Votre championnat débute samedi quels sont les objectifs pour votre saison ?
Notre premier objectif est de terminer dans les deux premiers du classement pour jouer la phase finale du championnat de France à Rennes. Notre deuxième objectif est de faire progresser un ou deux joueurs de bon niveau pour être sélectionné et joué en équipe de France des Sourds.

Espoir Orange et Rêve Bleu remettra un chèque de 3000€ à votre club en quoi cela va-t-il vous aider ?
Cette somme nous aidera à financer les matériels sportifs et surtout les déplacements. Les trois quarts du budget de football sont utilisés pour les déplacements.

Vous donnerez le coup d’envoi du match MHSC/ASSE samedi vous êtes satisfait de cette mise en lumière ?
Je suis très satisfait de pouvoir donner le coup d’envoi de ce match. Je viens surtout pour faire reconnaître auprès du public mon club et aussi les autres clubs sourds de France. Il est vrai que le sport chez les sourds est très peu médiatisé. J’espère que grâce à ce coup d’envoi, le public sera au courant et pourra informer leurs familles ou leurs amis qu’il existe des clubs sourds.
Vive le Club Sportif des Sourds de Montpellier et le Montpellier Hérault Sport Club !

Source : http://www.espoirorange.mhscfoot.com © 9 Septembre 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.