Bruno Cordier Lallouet disputera le marathon de Paris

0

Bruno Cordier Lallouet, adhérent de l’ASL cross, disputera le marathon de Paris, dimanche 12 avril, avec le groupe handisports car il est sourd de naissance.

Racontez-nous votre parcours

J’ai 56 ans, je suis né à Courgains dans la Sarthe. J’exerce comme agent d’entretien au lycée agricole d’Alençon. Je suis aussi le président de l’Association des sourds de l’Orne. Depuis mon enfance, je pratique avec passion la course à pied en suivant les recommandations de l’ouvrage de Serge Cottereau. Licencié à Courgains et à Mamers, je me spécialise sur les longues distances avec, par exemple, une performance d’1 h 14 aux 20 km du Mans en 1988. En 1996, mon plus beau souvenir, le marathon de New York, un lieu magique, où je réalise 3 h 07.

Et localement ?

Depuis septembre 2011 à l’ASL Condé, encouragé par le président Marc Lefaux, je cours pour la première fois le relais du comité des fêtes avec Didier Guesdon et Didier Crison. J’aime l’ambiance d’entraide et de solidarité du club. Je dispute chaque saison les compétitions FSGT. Je m’entraîne aussi en courant des semi-marathons : Lille, Reims, Orléans, Argentan, Le Mans, Chartres, le plus récent en 1 h 35.

Pourquoi le marathon de Paris ?

Comme New York, courir dans une grande ville avec des lieux historiques, un public chaleureux, c’était un rêve de toujours. Je m’entraîne trois à quatre fois par semaine depuis trois mois. J’alterne la route, le parcours forestier de la Croix de Médavy, la piste de la Plaine des sports.

Quels sont vos espoirs dans ce marathon ?

Bien figurer ! Avec le dossard 411, je partirai de l’Arc de Triomphe, dans le groupe des handisports à 8 h 35. Cela nous évite la cohue du grand départ de 50 000 coureurs. J’ai basé mon rythme sur une performance de 3 h 35 mais j’espère faire mieux. Je veux prouver à mes amis de l’Association des sourds et de Condé, à une amie condéenne, Sandrine Boscher, qui court également ce marathon, que les handicapés ont leur place dans le sport pour tous. Ce sera aussi une préparation pour un autre grand projet, courir le marathon de Berlin en 2018, pour fêter mes 60 ans.

Source : www.ouest-france.fr © 8 Avril 2015

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.