La main des sourds

Tréboul accueille aveugles et sourds en vacances

À la fin du mois, les Résidences d’Armor vont accueillir un groupe de 50 personnes aveugles et sourdes, de toute la France, avec leurs accompagnants. Ils viennent passer des vacances à Tréboul.

Cette année, Tréboul a accueilli le premier séminaire 2015 de la démarche de progrès du réseau Bretagne de l’Union nationale des associations de tourisme (Unat). Objectif : accompagner les structures adhérentes de l’organisation et l’évolution de leur activité.

C’est dans ce cadre que le projet d’accueillir des handicapés a été présenté, en mars, devant une quinzaine de responsables du tourisme social et solidaire. « Un centre comme les Résidences d’Armor est remarquable. C’est plutôt rare et c’est une référence », souligne Thierry Fauchoux, le président de l’Unat Bretagne.

« La démarche de progrès nous a permis de définir plusieurs axes de développement, tels que le maintien d’une activité toute l’année, la création d’une activité hôtelière et la réalisation de travaux d’amélioration, d’accessibilité et équipements adaptés »,détaille Marianne Le Bour, responsable de l’établissement trébouliste.

Être imaginatif

« Chaque année depuis trente-cinq ans, l’Association nationale pour les personnes sourdes et aveugles (Anpsa) organise un séjour de vacances adaptées, destiné aux sourds et aveugles », explique Christine, atteinte de surdicéticé.

Objectif : leur permettre de se rencontrer et rompre leur isolement en quittant leur foyer. Tous ont voté pour venir à Tréboul passer une semaine de vacances dans l’établissement des Sables-Blancs.

Une délégation de quatre personnes s’est rendue sur place pour préparer le séjour qui se déroulera du 26 juin au 3 juillet. « Il faut être imaginatif et on travaille avec l’Anpsa pour trouver des approches sensorielles, sur le goût et le bien-être, comment faire manger des bigorneaux à des aveugles, par exemple », explique Marianne Le Bour.

Au programme, notamment : stage photos, aquagym, longe côte, séance de massage, démonstration de fabrication du kouign-amann, visite du Port-musée, etc.

L’office de tourisme innove

Aude Carrette, directrice par intérim de l’office de tourisme du pays de Douarnenez, a proposé une visite guidée inédite de l’île Tristan.

La visite débutera par le toucher de la statue sirène sur l’îlot Saint-Michel, face à l’île. La découverte de l’île et de ses richesses sera permise grâce à la complicité de son gardien, qui a imaginé des petites fioles de garum pour respirer les salaisons romaines.

La visite olfactive du jardin botanique et de la bambouseraie se fera via la senteur des parfums et le toucher des feuilles. Sans oublier une visite historique, avec le contact des pierres du fortin datant de Napoléon III.

Du côté du champ Saint-Jean, les visiteurs découvriront, par le toucher, le chaos de granit qui a servi à l’édification des murs au début de l’histoire.

Source : www.ouest-france.fr © 17 Juin 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.