A Cergy, des spectacles pour créer du lien entre sourds et entendants

0

Théâtre, musique et art clownesque. La Compagnie Rayon d’écrits réalise des spectacles vivants et des événements culturels destinés à tous les publics, grâce à la langue des signes française, en incluant des professionnels sourds.

« L’accès à la culture est un droit pour tous, mais dans la réalité, les sourds ont encore trop peu de possibilités de goûter au spectacle vivant. Pourtant, la rencontre est non seulement possible, mais elle est souhaitable. Sourds et entendants, nous avons beaucoup de choses à nous dire et à nous apprendre. » Forte de cette conviction, après avoir travaillé pendant des années auprès de la comédienne sourde Emmanuelle Laborit (l’une des plus grandes défenseures de la langue des signes française – LSF), la chanteuse et actrice Colombe Barsacq s’est lancée dans une drôle d’aventure. Cette amoureuse de la scène s’est engagée dans la création et la promotion de spectacles, intégrant la langue des signes, pour bâtir des passerelles entre ceux qui entendent et ceux qui n’entendent pas.

Basée à Cergy (Val d’Oise), la Compagnie Rayon d’écrits – qu’elle a fondée avec le metteur en scène Michel Trillot – propose depuis une dizaine d’années, dans toute la France, des concerts, des spectacles de clown et des pièces de théâtre qui s’adressent à un large public, à partir de créations ou d’œuvres issues du patrimoine. « L’objectif du spectacle vivant est de créer du sens dans un monde où les valeurs de la rencontre et du partage sont à défendre. Il offre de manière sensible la possibilité de s’ouvrir aux autres… à tous les autres ! »

Dans ce souci d’ouverture, Colombe Barsacq est particulièrement sensible au croisement des arts du clown, de la musique et la chanson. En 2009, sa compagnie a été la première en France à monter des spectacles de chanson bilingues, en français et en LSF, interprétés avec elle par le comédien Bachir Saïfi, sourd, qui exprimait les paroles en langue des signes. Après ce spectacle consacré aux chansons de Claude Nougaro et d’Henri Salvador, l’expérience a été poursuivie sur des textes originaux de Colombe Barsacq. « La LSF est très poétique, elle démultiplie le pouvoir d’expression d’une chanson sur scène », commente l’intéressée qui, avec une autre personne sourde, Isabelle Voizeux, artiste associée à la Compagnie a créé deux spectacles : « Elle a tant… »,mêlant ChanSon et ChantSigne, et un duo de clowns, « Au-delà du silence ».

« Notre compagnie ne souhaite pas proposer des spectacles pour une communauté, mais bien pour tous les publics, en incluant les sourds et malentendants, trop souvent oubliés par le monde de la culture, qui ne pense qu’aux spectacles sans paroles, comme la danse ou le cirque, et parfois aux pièces de théâtre sur-titrées. » Rayon d’écrits organise aussi des formations, sous forme de stages ou d’ateliers, accessibles à tous les publics, via des exercices basés sur les techniques du théâtre, du conte et du clown, pour amateurs et professionnels, sourds ou entendants. « Nos différences peuvent être un véritable enrichissement et ne doivent plus être un facteur d’exclusion mutuelle. Il ne faut pas avoir peur des gestes que nous ignorons. C’est à nous, entendants, de reprendre le fil d’une communication plus spontanée, par le langage du corps, d’apprendre à nous exprimer autrement, d’apprendre aussi à utiliser la fabuleuse langue des signes. »

En France, en 2013, on dénombrait environ 5 millions de personnes sourdes et malentendantes, dont environ 100 000 locuteurs de la langue des signes en métropole (sur 500 000 sourds profonds). « Le partage des cultures des populations sourdes et entendantes est une réalité que nous souhaitons questionner, d’autant que l’on observe une évolution de la société française avec la levée – tardive – de l’interdiction en 1991 de l’utilisation de la langue des signes en France. Notre démarche artistique se situe à la croisée de nos deux univers dans la mixité et le bilinguisme. Avec des artistes sourds associés à notre travail de création, nous voulons développer les passerelles artistiques et culturelles entre sourds et entendants. » Une œuvre de longue haleine.

CRé – Compagnie Rayon d’écrits, Maison de quartier des Touleuses, 20 place des touleuses, 95000 Cergy. Tél : 06 80 05 51 36 – Mail : contact@rayondecrits.fr – Site : www.rayondecrits.fr

Source : http://www.lavie.fr © 19 Avril 2015

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.