Le Nuage amoureux, un conte en langue des signes

De gauche à droite, Jean-Luc Bansard, Monica Companys et Brigitte Prévost.

On a vu

Les comédiens du Théâtre du tiroir ont posé leur valise, jeudi soir, sur la scène des Angenoises, pour montrer leur travail autour de la langue des signes et faire découvrir un auteur turc, Nazim Hikmet. Au programme, un conte poétique, Le nuage amoureux.

Devant une vingtaine de personnes, en majorité des sourds et malentendants, les trois comédiens ont mis en scène une histoire de résistance poétique et amoureuse. Monica Companys, en langue des signes, Brigitte Prévost, en musique, et Jean-Luc Bansard, « un choeur à deux voix et six mains ». L’espace de jeu constitué de drapés blancs permet à l’imaginaire de trouver son terrain d’envol. Les comédiens se font eux-mêmes nuages. Restent les mots, la langue, la musique et… le rêve.

Jean-Luc Bansard sera de retour aux Angenoises, à la médiathèque, samedi 21 mars, dans le cadre du Printemps des poètes, pour une rencontre autour du poète Nazim Hikmet.

Source : http://www.ouest-france.fr © 7 Février 2015 à Laval

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.