La main des sourds

5 raisons de voir La famille Bélier

Succès durant les fêtes de fin d’année en France, La famille Bélier arrive en salle au Québec vendredi. Et dans la catégorie des «feel good» comédies qui abordent des sujets graves tout en nous faisant rire du début à la fin, le film d’Éric Lartigau occupe une place de choix. Coup de cœur en cinq temps.

Des louanges pour Louane
Ancienne participante de la version française de l’émission La Voix, Louane Emera brille au cœur de l’intrigue. Le rôle de Paula, une adolescente de 16 ans qui doit jongler avec le travail à la ferme familiale, l’école et son rêve de chanter, lui a valu le César du Meilleur espoir féminin en février dernier. Naturelle et lumineuse dans le film, l’actrice et chanteuse est la nouvelle étoile montante en France.

Le langage de l’émotion
Chez les Bélier, le père, la mère et le petit frère de Paula sont sourds. Si le jeune homme (Luca Gelberg) l’est dans la vraie vie, Karin Viard et François Damiens, qui jouent les parents, ont appris la langue des signes pendant des mois avant le début du tournage. Pari réussi: expressions du visage, gestuelle, intensité… les deux acteurs sont fantastiques et transmettent à l’écran toute une palette d’émotions.

La musique en fil rouge
«Michel Sardou est à la variété française ce que Mozart est à la musique classique», lance à ses élèves de secondaire le professeur de musique – un genre de blasé attachant – joué par Éric Elmosnino. Les chansons de l’artiste, interprétées par la chorale de l’école, accompagnent le film. Sans trop en révéler, disons que la scène où Paula chante Je vole est remarquable. Frissons garantis.

Adolescence 101
Le film dresse le portrait d’une adolescente tiraillée entre le quotidien des gens de son âge (les amours, les angoisses…) et les responsabilités qu’elle doit assumer pour aider ses parents (gérer les appels téléphoniques professionnels, échanger avec les clients au marché du village, etc.). Sur un ton plus léger, La famille Bélier, c’est également un cours d’expressions d’ados français 101. À noter que «Salut bande d’enfoirés» est une manière acceptable de dire bonjour à ses copains de classe.

Un humour des années 2010
Les comédies d’aujourd’hui doivent leur succès à leur audace, que ce soit dans les thèmes abordés ou les situations mises en scène. La famille Bélier entre dans cette catégorie, au même titre qu’Intouchables. Les mots parfois crus – sorte d’humour «trasho-comique» sans jamais être excessif – et le caractère direct du langage des signes nous offrent des séquences très drôles. Mention spéciale à celle où Paula doit aborder la vie sexuelle de ses parents en servant d’interprète entre eux et le gynécologue.

Source : http://journalmetro.com © 6 Mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.