Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

Des étudiants de l’Esigelec au concours Les Talents du numérique avec un projet de traducteur de langue des signes

Innovation. Des étudiants de l’Esigelec se présentent au concours des Talents du numérique avec Unmyote, un traducteur de langue des signes.

Cyril Lefebvre, l’un des porteurs du projet Unmyote

Tout s’est décidé à la pause d’un cours informatique. Le professeur de l’Esigelec venait de présenter aux étudiants de 4e année le concours national Les talents du numérique. C’est alors que Mincong Huang, un étudiant ingénieur de nationalité chinoise, raconte à ses collègues que derrière chez lui, « dans un parc, beaucoup de muets communiquent entre eux par langue des signes. Personne ne peut les comprendre.» De là est née une idée : créer une interface qui traduirait les gestes des personnes atteintes de mutisme.

Un bracelet qui capte les mouvements

Pour la réalisation de leur projet, Cyril Lefebvre l’un des élèves ingénieurs, et ses amis souhaitent utiliser la technologie Myo, un bracelet qui capte les signaux musculaires des bras, des mains, et des positions et attitudes corporelles. « Nous, on souhaite juste développer l’interface qui permettra de comprendre les muets et de retranscrire leurs gestes en textes et plus tard en sons », précise l’étudiant, qui se destine au développement de jeux vidéos.

Le Rouennais a tout de suite souhaité présenter le projet au concours. « Rien ne traduit cette langue des signes. Ça va permettre de faciliter la communication dans le domaine public, les administrations, mais aussi dans le monde professionnel. Et pourquoi pas dans les familles ! », détaille l’étudiant de 21 ans, personnellement sensibilisé à cette problématique. « Le handicap, je le vis au quotidien, mon père est malentendant », confie-t-il.

Ce projet, baptisé Unmyote, de l’anglais « unmute » signifiant remettre le son, n’en est qu’à ses balbutiements. « Le concours est une sorte de tremplin. Il donnera du poids à notre projet. Il faut qu’on trouve des financements, et qu’on se fasse connaître », résume Cyril, qui pour une première participation espère bien réussir, pour lui, pour son avenir, et pour son père aussi.

Les trophées seront remis aux lauréats du concours lors de la grande soirée Talents du numérique 2015, le jeudi 21 mai à la Maison de la Mutualité à Paris.

Pour voter et soutenir le projet Unmyote, rendez-vous sur www.lestalentsdunumerique.fr, jusqu’à aujourd’hui 14h.

Source : http://www.paris-normandie.fr © 3 Mai 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.