La main des sourds

Une web série bordelaise pour sourds et entendants

Essayer de faire communiquer, deux langues qui souvent s’ignorent. C’est l’objectif de l’association Melting Signes qui tente de réunir les sourds, les malentendants et les entendants autour de projets communs.Créée fin 2012, l’association vient de lancer une web série. Elle traite avec humour, du choc culturel qui se produit quand les sourds et les entendants cohabitent.

« Les AAAHS »- c’est le titre de la série – retrace les aventures de Léo, Ivan, Mélodie et Luna, des habitués du bar que tiennent Maria qui est sourde et JC qui entend. Entre eux, malentendus et maladresses s’enchaînent…



Qualité quasi «pro»


Anthony Arrosères et Sébastien Lamigou Gratiaa de Melting Signes sont à l’initiative de cette série. Ils en ont imaginé la trame puis ont constitué une équipe de six scénaristes pour écrire les 15 épisodes. Le tournage qui a eu lieu en juillet dernier a mobilisé une quarantaine de bénévoles durant trois semaines. Acteurs, réalisateurs mais aussi équipe technique. Car l’association voulait produire dès le départ, une série de qualité. Les acteurs qu’ils soient sourds ou entendants ont d’ailleurs été choisis après un casting. Au final, le résultat est surprenant pour qui ne connaît pas du tout l’univers des sourds, mais drôle et bien mené. Les dialogues se font à la fois à l’oral, en langue des signes et sont sous-titrés. Les quatre premiers épisodes sont déjà disponibles sur le site de l’association. Ils seront tous diffusés, à raison d’un par semaine d’ici la fin du mois d’avril.

Des retours très positifs 


Pour parvenir à ce résultat quasi professionnel, l’association Melting Signes a bénéficié du soutien de la Mairie de Bordeaux qui l’a récompensée du prix Innovation en 2013. Puis l’association a lancé un appel aux internautes via un site de financement participatif et le résultat a été au-delà de ses espérances. « Nous nous sommes rendus compte qu’il y avait une forte attente du public sourd mais aussi des entendants par rapport à notre projet » précise Charles-Henri Lassalle, un des membres entendants de l’association. 
Depuis le début de la diffusion, les premiers retours sont très positifs. Melting Signes envisage donc de sortir un DVD de la série quand tous les épisodes auront été diffusés sur le web. « Mais notre démarche est complètement désintéressée » précise Charles-Henri Lassalle. « Les bénéfices qui seront éventuellement dégagés permettront de financer une saison 2 des «AAAHS»». 
En attendant, l’association prépare aussi un documentaire sur Castéja. Avant d’être un hôtel de Police puis de devenir bientôt une résidence, le site abritait à l’origine l’institut des sourds et muets de Bordeaux.

Source : http://www.bordeaux7.com © 15 Janvier 2015 à Bordeaux

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.