Se former à la langue des sourds muets est possible à Orléans

0
L’apprenant est constamment sollicité sur sa compréhension et son expression, par le formateur Rémi Piat.
Vendredi, l’association Visuel langues des signes a permis au public de découvrir cette méthode de langage. Elle dispense des formations.

Vendredi, l’association Visuel langue des signes française centre (Visuel-LSF) a ouvert ses portes au public, 13, rue des Sansonnières. L’occasion de découvrir la langue des signes grâce à différentes animations.

L’association existe depuis 7 ans. Son président, Gérard François, ainsi que Rémi Piat, directeur et formateur, avec Aurélie Renard, formatrice, sont sourds. Françoise, organisatrice formations, est entendante et interprète.

Un pont de communication« L’objectif de l’association est de créer un pont de communication entre les sourds et les entendants par le biais d’activités, d’ateliers, précise-t-elle. La découverte de la langue des signes, c’est également essayer d’ouvrir le plus possible l’accessibilité des sourds au travail, à la vie publique, à l’éducation et aux services publics (hôpitaux, administrations…). Nous proposons des formations dans nos locaux, mais également en entreprise, ainsi qu’à l’université, tout au long de l’année. »

Rémi Piat explique, dans la langue des signes, comment procéder lors des cours. Cela se passe dans le silence. Les apprenants sont installés en demi-cercle de façon à ce que tout le monde puisse se voir. Les supports pédagogiques sont spécifiquement créés pour les cours.

À l’aide de documents visuels de type bandes dessinées, le formateur aborde la dactylologie, à savoir les lettres alphabétiques dans la langue des signes, utilisées uniquement pour les noms propres.

L’apprenant est constamment sollicité sur sa compréhension et son expression. Toutefois, il faut associer l’expression du visage à ce que l’on exprime. « L’expression du visage est toujours très importante », insiste Françoise.

Le public est intrigué et questionne : « Comment fait-on pour les conjugaisons ? » « À la longue, est-ce que cela fait mal aux mains ? » « Y a-t-il un dictionnaire de la langue des signes ? » « Combien d’heures de formation faut-il pour arriver à communiquer avec un sourd ? » Il faudra plus de 400 heures ! Et, à l’issue, après sélection, les apprenants pourront accéder à des formations diplômantes.

Contact. Visuel-LSF, Centre de formation 13, rue des Sansonnières, tél. : 02.38.54.28.33 – Email : contact.centre@visuel-lsf.org – Site : www.visuel-lsf.org – À partir de 16 ans.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.