National Disability Excellence Award 2014: honneur aux malentendants de KFC

0
KFC a prouvé que des employés sourds sont tout autant capables que les autres à offrir un service de qualité aux clients.

KFC a reçu le National Disability Excellence Award pour son travail aux côtés des sourds et malentendants. Plusieurs d’entre eux se sont vu offrir un emploi, voire une carrière, au sein de la compagnie ces dernières années. Cette récompense, offerte par le ministère de la Sécurité sociale, vise à rendre hommage aux compagnies qui se sont distinguées de par leur engagement auprès des personnes handicapées. Mais également à encourager les entreprises à recruter davantage de ces citoyens.KFC s’est vu remettre son trophée le 3 décembre dernier, à l’occasion de la Journée internationale des personnes handicapées. Junaid Muslun, le Managing Director de KFC, n’a pas manqué d’exprimer sa joie à cette occasion: «Nous sommes honorés de cette récompense, qui vient reconnaître nos efforts et notre engagement envers les sourds à Maurice. Je remercie la Society for the Welfare of the Deaf, notre partenaire principal, et je dédie cette récompense à nos nombreux employés qui contribuent à la réussite de l’entreprise.»

L’idée d’offrir leur chance aux personnes sourdes et malentendantes lui est venue lors d’un voyage en Inde en 2010. Il y a découvert que la branche locale de KFC avait ouvert une succursale au concept novateur, le Silent Store. Concept qui a également été mis en oeuvre en Malaisie. «Nous avions été agréablement surpris par l’accueil et l’ambiance qui y régnaient. De retour à Maurice, nous avons voulu réaliser ce projet, et nous avons débuté un partenariat avec la Society for the Welfare of the Deaf. Les élèves présélectionnés ont suivi une formation chez KFC, alors que certains de nos employés et responsables ont suivi un apprentissage en langage des signes. Nous avons ensuite adapté nos équipements et embauché nos premiers employés sourds», explique le Managing Director.

Pour sa part, Noorjehan Joonas, présidente de la Society for the Welfare of the Deaf, estime que «KFC est un bel exemple à suivre, car il a cru en la capacité des sourds à évoluer dans un environnement de travail comme un autre. Cette récompense vient ainsi certifier son engagement sur le terrain, et transmet un signal fort sur les capacités d’une personne handicapée à contribuer à la réussite d’une entreprise».

Aujourd’hui, la compagnie compte une dizaine d’employés, qui travaillent à Ebène et à Flacq. Ce leader du fast-food a prouvé que les sourds peuvent fournir un service de qualité aux clients. Une bonne formation et des conditions de travail adéquates sont également requises.

KFC ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisque la compgnie continue sa collaboration avec la Society for the Welfare of the Deaf. D’autres malentendants et sourds pourraient bientôt être formés pour intégrer l’entreprise.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.