Handicap. Jean Briens quitte le centre Jacques-Cartier

0
Jean Briens a fait valoir ses droits à la retraite après sept ans passés à la tête du centre Jacques-Cartier de Saint-Brieuc.

Le directeur du centre pour personnes sourdes ou atteintes de troubles du langage de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor) passe la main. Il était arrivé en juin 2007.

C’esy en 2007 que Jean Briens prend la tête du centre Jacques-Cartier. « Je ne connaissais quasiment rien à la surdité », reconnaît-il aujourd’hui.

À son arrivée, le directeur a commencé par structurer un projet d’établissement, qu’on peut décomposer entre la petite enfance, l’enfance et l’accompagnement des adultes.

Le centre accueille régulièrement 80 enfants de 0 à 6 ans, au sein des CAMSP (Centre d’action médico-social précoce), mais s’occupe de 300 enfants dans le département, qui vivent au domicile de leurs parents.

L’IES (Institut d’éducation sensorielle) représente 180 places pour enfants de 7 à 18 ans. Dont 95 places dans les classes de la rue du Vau-Meno et 85 places en accompagnement individuel, partout dans le département.

Quant au service d’accompagnement à la vie sociale pour les adultes (SAVS), ils concernent 100 sourds, pratiquant en majorité la langue des signes et qui fréquentent le service régulièrement.

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.