Le 114, numéro d’urgence des sourds

Roberto Biedma, conférencier invité par l’association des sourds, et Sylvie Leconte en pleine discussion en langue des signe.

Mise en place il y a 2 ans, cette plate-forme est réservée aux personnes ayant des difficultés à entendre ou parler.

Avant que ne se mette en place le 114 pour les sourds ou muets, c’était difficile d’appeler les secours en cas d’urgence. Il fallait réveiller les voisins en pleine nuit parce que quelqu’un était malade. Sur l’autoroute, si on était en panne, malgré les bornes orange, personne ne pouvait comprendre de quoi il retournait. « Un jour, pour faire venir les secours, un malentendant en a été réduit à cogner sur le poste d’appel d’autoroute pour faire croire à du vandalisme. Arrivées sur place, les autorités ont vu qu’il n’en était rien et des secours ont pu être déclenclenchés », raconte Sylvie Leconte, responsable de la commission accessibilité de l’association des sourds de Maine-et-Loire.

Ses soixante-dix adhérents étaient invités samedi à découvrir l’existence et le fonctionnement du 114, numéro d’urgence gratuit, unique, mis en place il y a 2 ans. Il est réservé aux personnes ayant des difficultés à entendre ou parler. Elles envoient un SMS ou un fax au 114 qui arrivent sur la plateforme située à Grenoble. Là, des professionnels formés aux appels d’urgence réceptionnent et répercutent l’appel vers le 15, 17 ou 18 local. Le service adapté – police, Samu ou pompiers – intervient dans les plus brefs délais.

En projet, un 112 pour les urgences à l’international.

Source : http://www.ouest-france.fr © 30 Novembre 2014 à Angers

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.