Ariana Rivoire : “Ce film est pour moi quelque chose d’exceptionnel !”

Encore adolescente, Ariana Rivoire révèle son don d’actrice dans le film Marie Heurtin, réalisé par Jean-Pierre Améris. Dans cette interview accordée au magazine francophone des personnes handicapées www.yanous.com, elle explique commet elle a failli ne pas faire ce film, et s’exprime sur son rapport au monde des Sourds et des entendants. Son nom-signe est formé de l’index et du majeur écartés de la main gauche qui rebondissent sur le dos de la main droite, parce qu’enfant elle sautait tout le temps !

Née sourde-aveugle en 1880, Marie Heurtin a été éduquée par une jeune religieuse entendante de la congrégation des Filles de la Sagesse dont le couvent comptait des soeurs sourdes. Son éveil à la communication au moyen d’une langue des signes tactile a fait passer la petite Marie de l’état d’enfant sauvage à celui d’une fillette ouverte aux autres. C’est l’histoire de cette éducation que raconte le film Marie Heurtin (http://diaphana.fr/film/marie-heurtin).
Traduction LSF de l’entretien effectuée par Christine Quipourt

3 commentaires
  1. TROYANO ANDRES dit

    Bonjour. Cela été un grand plaisir de voir ce films surtout que la projection était avec sous-titrage pour les sourds.
    Le film est délicieusement en couleur et sobre en arguments sans bondieuserie ni mysticisme. On pourrai dire; l’histoire naturelle de Marie Heurtin dont je possède un ancien ouvrage sur elle “Ames en Prison” (1926)

    Le film de Jean Pierre Améris est formidablement réalisé et interprété. Cette sympathique Ariana Rivoire à fait un travail extraordinaire.
    Petit détail chaleureux. En sortant du cinéma; mon épouse qui m’accompagnai eut l’agréable surprise de rencontrer et féliciter la jeune actrice (On a vu le film à Paris, Forum des Halles) et en prenant congé d’elle spontanément Ariana à embrassé ma femme qui est sourde-aveugle…
    Elle est reste bien émue… et moi aussi.
    Sympa et délicieuse artiste en herbe !!
    On souhaite pour elle une belle carrière au septième art… comme Marleen Matlin aux USA

  2. ADAPES dit

    c’est qui l’interprète ?

  3. TROYANO ANDRES dit

    L’interprète est la personne qui assure le rôle du personnage d’une oeuvre où pièce de théâtre et cinéma.
    Ici c’est Isabelle Carré pour Soeur Marguerite et la jeune Ariana Rivoire pour Marie Heurtin

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.