La main des sourds

Sourds mais pas seuls

Cécile Servais donne gratuitement des conseils techniques.

Casque télé, réveil vibrant, téléphone amplifié… Autant d’appareils qui peuvent changer la vie quotidienne des personnes sourdes ou malentendantes. Encore faut-il qu’elles en connaissent l’existence et qu’elles aient les moyens de les acheter. Pour les aider, le Centre d’action et d’information sur la surdité (CAIS) assure une présence physique sur le terrain. « Nous sommes les seuls à faire ça en France, il s’agit d’une opération expérimentale lancée en 2011 »,explique Cécile Servais.

Cette conseillère technique n’est ni médecin ni commerçante. « On est là uniquement pour conseiller. Le secteur a connu de grosses évolutions avec le bluetooth, les boucles magnétiques et autres. Les personnes déjà atteintes de surdité sont en général au courant, mais ce n’est pas le cas pour celles qui commencent à être confrontées à ce handicap. D’où l’idée de prêter du matériel qu’elles peuvent tester chez elles. »
L’équipe comprend également une assistante sociale (pour monter des dossiers de financement en vue d’obtenir des aides), d’un psychologue et d’une médiatrice sociale.

(*) Basée à Blois, cette association à vocation régionale est financée par l’Agence régionale de santé.

Le CAIS assure deux permanences par an dans chaque département de la région Centre, mais il est possible de prendre rendez-vous au 02.54.33.53.04 ; e-mail : contact@cais-centre.fr

Source : http://www.lanouvellerepublique.fr © 20 Septembre 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.