L’école Jacqueline-Auriol accueille des sourds

Une nouveauté en Loire-Atlantique ! Depuis la rentrée 2013, de jeunes enfants, sourds, étudient dans une école comme les autres.

À Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, l’école primaire Jacqueline-Auriol accueille des enfants qui n’entendent pas, ou très peu. Ils sont six (de la petite section au CE2) et apprennent le langage des signes, l’alphabet, les mathématiques. Ces enfants font aussi du sport avec d’autres élèves entendants. Ils s’intègrent très bien au sein de l’établissement.

De plus, dans l’école, tous apprennent le langage des signes pour pouvoir communiquer ensemble. « Nous avons appris à dire bonjour, au revoir, merci… et même à signer des animaux et des objets ! », explique Sacha, 11 ans, en classe de CM2.

« Au début, j’ai été institutrice pour des élèves non sourds. Je maîtrisais déjà bien le langage des signes. Donc j’ai préféré venir en aide aux petits malentendants », ajoute Églantine, l’enseignante spécialisée. Elle est secondée par Sandrine et Karine, deux Atsem (Agent spécialisé des écoles maternelles), elles aussi sourdes et connaissant le langage des signes. Sourd ? Ce mot vous choque ? Ce sont les enseignantes elles-mêmes qui le choisissent pour parler de ce handicap.

« Nous avons tous un signe pour chaque prénom dans la classe », nous « signe » Lucien, un des élèves : Églantine nous l’a soufflé à l’oreille.

Source : http://www.ouest-france.fr © 26 Mai 2014 à Nantes

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.