La main des sourds

Implants cochléaires peuvent entraîner des problèmes de mémoire pour les enfants

Un nouveau rapport de l’étude suggère que les enfants qui sont sourds et avoir des implants cochléaires peuvent augmenter les retards de développement dans la mémoire. Il peut empêcher la réflexion plus après un certain point de temps. Le rapport a été publié après une étude de longue date et les médecins ont cessé de proposer des implants cochléaires pour les enfants sourds.

Selon l’Institut national de la surdité États-Unis, l’implant cochléaire est l’une des mises à jour et un dispositif implanté qui aide et donne une idée de son pour les personnes sourdes. Il les aide à détecter des sons et de la réponse à cette question. Il travaille également pour les personnes qui ont une perte auditive sévère. Institut national de la surdité États-Unis a fait une étude avec 73 enfants sourds qui ont des implants cochléaires. Le dispositif a été implanté avant l’âge de 7 ans. Les chercheurs ont également inclus 78 enfants avec une audition normale. Selon les résultats qu’ils ont vu que le QI de ces enfants sourds est moyenne à supérieure à la moyenne et ils ne font pas bien dans leurs études. Cela signifie que d’une certaine manière l’implant empêchant la capacité de pensée parmi les enfants.

Les enfants qui sont avec une audition normale se portent bien dans les études et qu’ils font aussi bien que le fonctionnement exécutif. Les zones à problèmes sont les enfants sourds ayant des implants cochléaires ont des retards dans la mémoire, la planification, l’attention et l’apprentissage conceptuel, processus collectivement. Encore beaucoup d’organisations continuent leurs recherches et si leurs rapports suggèrent même alors implants cochléaires seront interdites dans le monde entier.

 
Source : http://americanlivewire.com/2014-05-24-cochlear-implants-can-lead-memory-problems-kids/  © 24 Mai 2014

20 commentaires
  1. MG dit

    C’est pas nouveau pourtant.. Ca m’étonne pas car j’en ai vu pas mal.. A revoir pour les implants cochléaires car ils sont loins d’être parfaits.. Sourdicalement.

  2. Sylvie dit

    cela ne m’étonne pas tant que ça!,j’ai bien observé que les enfants implantés sont épuisés,vraiment épuisés cérébralement en fin de journée, bien plus que les enfants sourds non implantés…

    Je le savais depuis très longtemps que l’implant cochléaire n’est pas bon pour la santé,pas bon pour le cerveau,pas bon pour l’organisme à long terme.

    Il est temps de dénoncer le lobbying des industries bio-médicaux (dont le fameux Bernard Accoyer,lui-même médecin orl implanteur,ancien président de l’assemblée national sous Sarkozy,est totalement impliqué,c’est justement pour lui que la loi du dépistage de la surdité ultraprécoce des bébés a été votée,c’est pour de l’argent car il a été co-inventeur de l’implant à boucle électro-magnétique) pour que ces gens cessent de jouer avec la santé des gens et que la médecine redevienne de la médecine de soins,l’implant ne fait pas partie de soins!.

    Sourdialement

  3. rp dit

    Attendez, attendez…

    Ce rapport compare les résultats scolaires de 73 enfants implantés face à 78 enfants entendants.

    Ce n’est absolument pas comme ça qu’on fait une étude sérieuse. Cette étude est juste la preuve que 73 enfants sourds implantés ont eu plus de mal que 78 enfants entendants.

    Elle ne prend pas en compte :
    — À quel âge ces enfants ont été implanté ? (Avant 7 ans, c’est vague. À 2 ans ? À 3 ans ? À 6 ans ?…)
    — Le type de surdité (Usher ?…)
    — les conditions d’apprentissage à l’école (intégration avec des entendants ? établissement spécialisés ? Bilingue ou purement labiale ?)
    — la famille de ces enfants sourds (dans des familles entendantes ? Dans des familles sourdes ? Dans une famille qui signe uniquement ? Dans une famille oralisant uniquement ? Dans une famille bilingue américain/ASL ?)
    — le niveau d’éducation des parents. Des parents ingénieurs ont plus de facilité et d’argent que des parents ouvriers sans diplômes. Pareil si les parents entendants sont immigrés et qu’ils ne maîtrise pas bien l’orale. Ça fait de grosses différences chez les entendants. Ça doit aussi faire la différence chez les sourds.

    Une étude sérieuse devrait prendre en compte TOUS LES CAS POSSIBLES. Et aussi elle devrait inclure des enfants sourds au naturel sans implant et des enfants appareillés pour comparer. 73 enfants, c’est pas assez pour juger.

    Pour finir : je ne trouve aucune trace de cette étude sur le site de U.S National Institute of Deafness. C’est un site gouvernemental américain

    ATTENTION : je ne dis pas que l’implant c’est bien. Je dis juste que j’ai un doute sur le sérieux de cet article et sur les résultats de cette étude introuvable.

  4. MG dit

    @rp bonjour,

    — À quel âge ces enfants ont été implanté ? (Avant 7 ans, c’est vague. À 2 ans ? À 3 ans ? À 6 ans ?…)
    — Le type de surdité (Usher ?…)
    — les conditions d’apprentissage à l’école (intégration avec des entendants ? établissement spécialisés ? Bilingue ou purement labiale ?)
    — la famille de ces enfants sourds (dans des familles entendantes ? Dans des familles sourdes ? Dans une famille qui signe uniquement ? Dans une famille oralisant uniquement ? Dans une famille bilingue américain/ASL ?)
    — le niveau d’éducation des parents. Des parents ingénieurs ont plus de facilité et d’argent que des parents ouvriers sans diplômes. Pareil si les parents entendants sont immigrés et qu’ils ne maîtrise pas bien l’orale. Ça fait de grosses différences chez les entendants. Ça doit aussi faire la différence chez les sourds > Tous ça, ça ne veut rien dire: Etant maman sourde profonde, j’ai un fils entendant en Ter.S et reste un bon élève malgré nous (les parents). J’ai comparé entre mon fils sourd (profond) et celui de mon fils entendant, ca présente aucune différence. Mon fils sourd profond suit des cours comme les entendants, bien sûr en présence d’un intervenant lsf, il est un élève comme les autres et mon fils entendant. C’est la capacité de compréhension, la motivation, le cognitif etc… chez l’enfant compte aussi donc il n’y a pas que l’éducation, situation, les savoirs faire des parents. Je connais 3 frères entendants: l’ainé et le dernier ont une capacité de compréhension et le milieu, non, a plus de difficulté alors que ils sont tous normaux, sachant que leur père est instituteur et diplômé..Cette année, au collège de mon fils sourd profond, dans des classes normaux (intégration avec les entendants), à partir de la 5 eme (en 5 eme un implanté et 3 appareillés) jusqu’a la 3 eme: il y a 2 implantés et 5 sourds appareillés en tous et l’année dernière, en 6 eme, il y en avait 3 implantés et 2 appareillés. Les 2 implantés sont partis en classe d’adaptation.. j’avoue que pas mal d’implantés qui se trouvent dans la classe d’adaptation ou SEGPA, d’ou le résultat. Mon fils sourd profond, en 5eme, dans la classe des entendants bien sûr, a des notes en dessus de la moyenne de la classe (sauf l’anglais classe d’adaptation). Ils sont tous pareils au niveau de l’éducation. Pourtant, Ces enfants sourds ou implantés ont des parents sourds ou non, sont signants ou non, sont oralisants ou non. L’étude montre que l’implant présente un danger.. Vous pouvez m’expliquer pourquoi beaucoup d’implantés se trouvent dans la classe d’adaptation ou Segpa au lieu dans la classe normale?
    De plus ne pas oublier avant le congrès de milan 1880, les Sourds ont des métiers surprenants et n’étaient pas implantés comparés à maintenant je dirais l’echec. M’enfin, c’est mon avis. Sourdialement.

    1. rp dit

      @MG : les exemples dont vous parlez prouve l’échec du système éducatif français pour beaucoup d’élèves sourds, pas la dangerosité de l’IC. On envoie les enfants sourds implantés dans les mêmes cours que les entendants sans que le cours ne soit adapté ou que les professeurs soient formés à la surdité.

      Votre fils a la chance d’avoir une maman sourde qui connait les problèmes liés à la surdité. Il est mieux préparé qu’un enfant sourd implantés avec des parents qui refusent de voir leur handicap.

      Quant-à l’étude en question, je n’ai toujours pas trouvé les résultats. Mais j’ai trouvé un autre site qui en parle : http://www.webmd.com/children/news/20140522/some-kids-with-cochlear-implants-suffer-memory-problems

      On y apprend, entre autres, que : 
      — les enfants implantés avant 18 mois ont beaucoup moins de problème de mémoire que les enfants implantés avant 7 ans
      — les enfants implantés ont de bien meilleurs résultats concernant l’apprentissage d’autres langues.

      Aucune surprise, donc.

      J’ai trouvé une autre étude (menée en Égypte) mieux réalisée. Elle compare 3 groupes d’enfants : des enfants sourds appareillés (HI), des enfants sourds implantés (CI) et des enfants entendants (Control).
      (Désolé, c’est en anglais, mais les chiffres des tableaux sont assez parlant)

      http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2090074013000893

      On y voit que :
      — il n’y a pas de différence de QI entre les 3 groupes
      — au niveau du langage (arabe), les entendants s’en sorte mieux que les implantés. Les implantés s’en sorte mieux que les appareillés.
      — au niveau de la mémoire auditive à court-terme, il n’y a pas de différence significative entre implantés et appareillés. Les entendants s’en sorte mieux (normal !)
      — au niveau de la mémoire visuelle à court-terme et compétences visuo-moteur, il n’y a pas de différence significative entre implantés et appareillés. Les entendants sont beaucoup moins bons que les sourds pour ce qui est de la mémoire visuelle (normal !)

  5. MG dit

    Après reflexion, des implantés le plus touchés étaient, en un moment court ou long, isolés dans une maternelle entendante ou en primaire, absences répétitifs dû aux obligations médicaux surtout aux plus petits (séance de rééducation, contrôle, l’operation, etc..). Au début, les parents croient que les implants pouvaient aider ces enfants sourds finalement, ils pensaient les placer dans des écoles normaux et pensaient avoir suffisamment d’information sur le monde des sourds. En général, ils se laissent guider par les professionnels car ils ne connaissent rien. C’est plutôt la faute des sociétés surtout les services ORL. Aussi, j’ai connu un petit garçon, c’était en primaire de mon fils, qui se plaigne de son implant qui le gène horriblement et supplie son père qu’il accepte de l’enlever un moment, malgré son refus répétitif, il finit par demander sa mère de le convaincre. Avec ce gene, il ne peut pas avancer d’ou le retard… Donc, l’implant a un vrai danger pour les enfants sourds. J’ai cherché, malgré mes efforts, des avantages et les inconvénients sur les implants dans le site mais je ne vois que les avantages. Peut être les parents ont honte de voir l’échec de son enfant et préfèrent cacher leurs erreurs.
    Personnellement, ils devraient retirer les implants: ils démunissent les enfants sourds que les enfants appareillés.

  6. Sylvie dit

    rp
    Est vraiment par hasard que les médecins américains commencent à ne plus proposer l’implant cochléaire aux parents d’enfants sourds?….réfléchis,pourquoi est ce qu’ils ne proposent plus alors qu’ils le proposaient avant…ce n’est pas comme ça!!!…s’ils commencent à ne plus proposer l’implant cochléaire aux parents de jeunes sourds,c’est qu’il y a un problème,c’est clair!.

    1. rp dit

      @Sylvie : vous avez des informations sur le nombre de médecins américains conseillant ou non l’implant ? Si vous avez des informations sur le sujet, je les veux bien.
      Car je n’ai rien trouvé qui prouve ça et je ne crois pas cet article qui déforme les résultats d’une étude pour tirer des conclusions fausses.

      Vous vous plaignez du manque de transparence et d’information sur les ratages de l’implant. Mais curieusement, vous reprenez une rumeur sans preuve quand elle vous arrange.

      Je veux bien discuter. Mais j’aimerais bien ne pas être le seul à donner des arguments avec des sources d’information. Parce que là, j’ai vraiment l’impression de lire des gens qui croient tout ce qu’on leur dit quand ça les arrange et sans aucun esprit critique.

      1. Sylvie dit

        rp
        Je travaille depuis plusieurs années en contact avec des familles d’enfants sourds implantés et je reçois des différents témoignages liés à l’implant parfois très dramatique(un suicide post implantation cochléaire d’un jeune homme sourd devenu sourd à l’adolescence par ex,n’est ce pas une grave conséquence sur l’effet psychologique?),et cerise sur le gâteau,le père de mon propre ami sourd qui est devenu sourd à 60 ans a fait le choix de se faire implanter au fi de ses deux grands enfants sourds a plein de problèmes liés à l’implant cochléaire…ne croyez vous pas que c’est suffissant pour que moi,j’estime qu’il y a un problème avec l’implant cochléaire?.

        Si dans cet article,les médecins commencent à ne plus proposer l’implant cochléaire aux parents pour leur jeune enfant sourd,je ne suis guère étonnée,et je crois…les médecins sont quand même des êtres humains et n’oublies pas qu’aux états-unis,on interdit bien plus tôt qu’en France…ce fus le cas de la Distilbène ou le Médiator….les médecins qui sont conscients des problèmes lié à l’implant et continuent à proposer cela aux parents d’enfants sourds sont pour moi des criminels…s’ils savent maintenant et ne proposent plus,c’est qu’ils respectent le serment d’hippocrate,c’est la logique de la médecine.

        1. Sylvie dit

          j’ajoute que j’ai remarqué que vous vous fiez trop d’importance aux satistiques,ce n’est pas ça le plus important…les études se font toujours par échantillonnage,c’est comme les satistiques dans les opinions dans les médias….l’important c’est que là,explique partiellement le pourquoi les médecins américains commencent à ne plus proposer l’implant cochléaire aux parents pour leur enfant sourd…et ce n’est certainement pas UN SEUL MÉDECIN qui ne propose plus!!!,si on écrit un article,c’est qu’il y en a plusieurs,c’est logique!.

          Aux états-unis,on est plus vigilants en matière de sécurité médicale (d’où la puissance de l’organisme Food and Drugs),c’est comme ça que la guerre des cigarettes a commencé …en France,les spécialistes de la santé sont friands d’argent et n’hésitent pas à fermer les yeux jusqu’au scandale qui éclate ou le nombre de morts est important pour être couvé dans l’oeuf(citons l’exemple du médiator,de la Distilbène…)…paradoxalement,ici,en France,on est plus vigilants en matière de l’alimentation d’où le laxisme aux états-unis de l’alimentation transgénique.

          Saviez-vous qu’en Belgique,le médiator a été immédiatement interdite dès la parution de ce médicament?,qu’aux USA ,c’est interdit 10 ans environ avant la France?…pourquoi est ce ne que ce ne serait pas pareil pour les implants ou autres produits médicaux?.C’est comme ça qu’on évolue aussi dans le bon sens.

        2. rp dit

          @Sylvie : vous écrivez « si on écrit un article,c’est qu’il y en a plusieurs,c’est logique! ». Vous croyez un article alors que vous ne connaissez pas l’auteur. Sur internet, il y a des milliers d’articles faux sur tous les sujets. Mais vous refusez de croire des vrais chercheurs quand ça vous arrange.

          Sur le site http://www.americanlivewire.com/ on trouve aussi des articles comme
          — « Les ouragans avec un prénom féminin sont plus mortel »,
          — « Les blondes ont plus de cerveau »,
          — « manger chaque jour 2 tranches de pain de mie augmente les risques d’obésité de 40% »

          Vous trouvez que c’est un site d’information sérieux ? Pas moi.

          Je me fie aux études de scientifiques quand elles sont sérieuses. Parce que c’est la seule chose à laquelle on peut sérieusement se fier. Je crois aux _preuvent_ La molécule du Mediator a été interdite aux USA après des études et des statistiques qui _prouvaient_ le danger.

          L’erreur des articles du site de http://www.americanlivewire.com c’est de prendre les résultats d’études pour en déduire un faux lien entre 2 choses. Ce n’est pas parce que les obèses mangent beaucoup de pain de mie que le pain de mie rend obèse.

          Remarque à propos de la Food and Drugs Adiminstration: c’est la FDA qui autorise les implants cochléaires aux USA depuis 1984.
          D’après l’un des réalisateurs du film « Ces sourds qui ne veulent pas entendre », on estime qu’aujourd’hui 9 enfants né-sourds sur 10 sont implantés. Chiffre que semble confirmer ce livre de l’université Galaudet : http://gupress.gallaudet.edu/bookpage/SCbookpage.html
          À l’heure actuelle, on devrait avoir un bon retour de la dangerosité de l’implant cochléaire. La FDA devrait interdire l’IC si c’est aussi dangereux que le Distilbène et le Mediator. Non ?

          (Le livre de l’Université de Galaudet a l’air très intéressant. Dommage qu’il soit si cher.)

      2. Sylvie dit

        visiblement,vous n’avez personnellement jamais vu de sourd implanté,moi si,et beaucoup ont des problèmes…MG aussi les voit…c’est souvent au bout de plusieurs décennies que l’interdiction survient parce que l’étude à long terme a pu avoir lieu…de toute façon,personne n’est obligé de croire à l’article même véridique!.

        1. rp dit

          Je suis ouvert à la discussion. J’aimerai que vous le soyez autant. C’est très désagréable de lire votre insinuation. J’essaie de répondre à vos arguments mais vous dites que je n’ai visiblement pas rencontré de sourd implanté. Qu’est-ce que ça change à mes arguments ? Ce n’est pas comme ça qu’on discute sereinement.

          Le site http://www.americanlivewire.com/ est rempli d’âneries. La personne qui a écrit l’article n’a certainement jamais rencontré de sourd implanté ni de médecin ORL. L’article est aussi véridique que l’horoscope.

          Je pourrais aussi dire que vous n’êtes pas crédible. Car avec votre métier, vous rencontrez surtout des sourds qui ont des problèmes. Ce n’est pas représentatif des sourds implantés. C’est aussi peu représentatif que les témoignages qu’on lit sur les sites des fabriquants d’IC.

          Concernant l’IC et la FDA : De 1984 à 2014, ça fait 30 ans. Trois décennies. Ça doit être suffisant. Mais que fait la FDA ?

          Je crois personnellement que l’Implant Cochléaire pose de nombreux problèmes au niveau de la santé, de la psychologie, de l’éthique, de la morale…
          Mais je refuse de discuter avec quelqu’un qui se base sur des sophismes plutôt que sur de la logique, quelqu’un qui donne dans le pathos plutôt que des arguments ou quelqu’un qui use d’une rhétorique ad hominem quand elle est à cours d’idée.

          Bonne journée.

  7. Sylvie dit

    rp

    Chacun est libre de penser ce qu’il veut,penses comme tu veux … vous ne respectez pas la liberté des gens de croire et ne pas croire.Chacun ressent en for intérieur ce qui est véridique ou non…tout comme la religion,il y en a qui croient en Dieu et d’autres non.

    Pour l’article,je ne suis pas étonnée car proche de la réalité de ce que je vois au travail…beaucoup de parents sont déçus ,désillusionnés par la réalité de l’enfant sourd implanté car ils espèraient tellement à l’intégration imersive de leur enfant sourd,beaucoup pensaient que l’implant cochléaire faciliterait leur vie alors que c’est parfois l’inverse….c’est très souvent moi qui donne des informations complémentaires aux parents de jeune enfant sourd,par ex la LSF,que l’intégration individuelle n’est pas la meilleure solution….etc etc.

    Ce qui est bizarre,c’est que si vous pensez que personnellement ,l’implant pose de nombreux problèmes alors que vous n’acceptez pas que les médecins américains commencent à ne plus proposer l’implant cochléaire aux parents de jeune enfant sourd?,ça je ne comprend pas…aux états-unis,ils sont plus en avance qu’en france et ils font plus d’études qu’ici,il me semble vraiment logique que c’est aux USA que l’interdiction aura lieu avant la france…il suffit de regarder les affaires distilbène,médiator et PIP!.

    1. rp dit

      Il n’y a rien de bizarre. Je pense que l’implant est un sujet complexe. Je pense que ce n’est pas un miracle. Je pense que ça peut être une grande aide pour l’enfant sourd. Mais je pense que c’est une erreur de croire qu’un sourd implanté est comme un entendant. Il faut prendre en compte la spécificité de l’enfant sourd, implanté ou non.
      Il y a visiblement des enfants pour qui l’implant marche et d’autres enfants pour qui l’implant ne marche pas. Il faut être vigilent et mettre tout en œuvre pour que l’enfant puisse s’épanouir et avoir toutes ces chances dans la vie. LSF, LPC…

      Et je veux bien croire que, aux USA, les médecins soient de moins en moins nombreux à proposer l’implant. Mais je ne veux pas croire cette information si elle vient du site American Live Wire. Ce site est un tissu d’ânerie.

      Si vous me dites que vous connaissez personnellement des ORL américains et que ces médecins vous ont dit qu’ils ne conseillent plus l’implant, alors je vous crois. Si vous me demandez de croire sur parole un site avec un article « Les extraterrestres arrivent dans les 20 prochaines années » dans la rubrique « science » alors je dis non. (http://americanlivewire.com/2014-05-28-aliens-coming-within-20-years)

  8. Flo dit

    rp et Sylvie

    Vous avez raison,

    D’abord, Je suis d’accord avec Sylvie que l’implant cochléaire est mauvais solution pour les sourds à naissance sauf, à mon avis, les devenus-sourds (les adultes par exemples), je refuse qu’on implante les bébés et les enfants…

    Mais Je suis d’accord avec RP: il n’y a pas de preuve “solide” qui met en cause de l’implant cochléaire, c’est pt-être un faux pour calmer la communauté sourde? Il faut qu’on a des preuves très solides. J’espère qu’on trouvera les preuves bétons… Un conseil: faire un mémoire très neutre et scientifique sur les témoignages…

    Sylvie, je pense comme toi, l’implant cochléaire n’est pas un grand aide pour les sourds…
    C’est juste un réparation de surdité. S’on me demande de m’aider ou réparer, je réponds simplement: sauvez nos yeux… Sans nos yeux, c’est très difficile pour les sourds. Les oreilles, je s’en fous. Je vis bien et j’ai un travail.

    Et aussi, il faut qu’on protège notre langue des signes française et la communauté sourde, par exemple, soutenons ensemble à FNSF. C’est mon avis. Sois solidaire. Merci

  9. MG dit

    http://www.cisic.fr/CISIC/media/doccisic/Guide_CISIC_2011.pdf

    Lire les pages 14/15 et 16. C’est un article ,rédigé par MR CHOUARD ORL, conçu pour mieux vendre ces IC. Ce qui est écrit est archi faux pour calmer la communauté entendante…. Alors il travaille avec les scientifiques et il a pu raconter n’importe quoi et veut améliorer la techniques pour mieux vendre les IC, ca s’appelle le commerce médical mais LA VRAIE VIE DES JEUNES SOURDS IMPLANTES N’INTERESSENT PAS aux médecins ORL. Pour moi, c’est le commerce médical comme pour le représentant. Je me souviens d’emmener mon fils a CAMPS qui fait du service ORL au début, plus tard il est parti et Le camps ne nous a jamais demandé l’évolution de mon fils pour faire un rapport. Donc il n’a rien à foutre.

    1. Félicie dit

      Pour MG,
      J’ai lu ce cahier pdf. Je suis assez choquée car je suis moi-même sourde non-implante de naissance. Je ne suis contre les sourds implants mais contre les médecins racistes anti-sourds et contre l’eugénisme. Ces trois pages de 14 à 16 que Dr Chouard semble ne pas connaître sur le monde des Sourds et a décidé expliquer totalement faux de nous aux gens entendants. Et plus qu’il a dit que les enfants sourds de naissance doivent quitter le monde silencieux avant opérer l’implant cochléaire. Nous, les sourds signants, ne quittons pas le monde des Sourds.
      Sylvie a peut-être raison que les USA comprennent plus avance que la France sur les produits dits dangereux pour la santé sur le PIP, les médicaments et l’implant cochléaire mais les Américains restent aveugles sur la nourriture chimique et l’écologie.

  10. Sylvie dit

    Justement,ce MR Chouard,ma mère le connaissait et il travaillait à l’hôpital Croix rousse de Lyon quand j’étais enfant,il travaillait avec ce Bernard Accoyer,ex-président de l’assemblée nationale sous Sarkozy (d’où la loi sur le dépistage ultraprécoce de la surdité des nourrissons),ils ont tous les deux avec un autre médecin mis au point l’implant cochléaire à boucle magnétique afin de résoudre au problème d’infections cutanés causé par l’implant transcutané qui existait à l’époque…

    De toute façon le mercantalisme médical et le harcélement sur les parents pour des opérations non obligatoire dans des cans non vitaux sont illégaux.

    1. Sylvie dit

      pour corriger : harcélement sur les parents réfractaire à l’implantation ou opération non obligatoire dans des cas non vitaux sont illégaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.