Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Pour la Nuit des musées, Cambrai s’ouvre aux malentendants

C’est une première au musée de Cambrai. À l’occasion de la Nuit européenne des musées, une visite pour les sourds et malentendants est proposée ce samedi en langue des signes. Un coup d’essai qui devrait avoir des suites.

Stéphane Delame expliquera les œuvres aux personnes sourdes en langue des signes.

On avait quitté Stéphane Delame en licence professionnelle à l’université La Forêt en février 2013 (notre édition du 9 plus précisément). À l’époque, il organisait des ateliers ludiques pour sensibiliser le public aux handicaps sensoriels. Plus d’un an plus tard et après un stage au musée Matisse durant lequel il a mis en place des visites en langue des signes, le voilà sous contrat avec le service affaires culturelles de la ville de Cambrai. Et pour le musée municipal, le jeune homme, sourd depuis 2008 à cause d’un virus de l’oreille, se penche à nouveau sur cette thématique : « Depuis le mois de janvier, je travaille à la labellisation du musée pour le handicap auditif. » Première réalisation concrète de ce travail : la visite de ce samedi. « Cela dure une heure, une heure et demie, décrit Stéphane Delame.Le nombre de personnes est limité pour que le groupe ne soit pas trop grand et que tout le monde puisse me voir. Je ne peux pas faire tout le musée, mais on fera quand même le tour avec au moins une œuvre dans chaque salle. »

Car une visite en langue des signes prend du temps. « Signer » est tout aussi rapide que de parler, mais c’est le vocabulaire employé qui nécessite d’être bien expliqué. « Je ne connais par exemple pas le vocabulaire médical en langue des signes. Pour l’art, il faut bien prendre le temps au début d’expliquer ce que veut dire un mot. J’emploie des phrases simples, je suis plus un médiateur qu’un guide. C’est un public qui n’a pas beaucoup accès à la culture et aux institutions culturelles. »

C’est justement en visitant des musées parisiens particulièrement bien accessibles aux malentendants que Stéphane Delame a eu envie d’importer ça ici dans le Cambrésis. Avec dans les mois à venir, des visites régulières en langue des signes. « Je voudrais faire venir aussi des écoles pour sourds, ajoute-t-il, pour leur proposer la même chose qu’aux personnes entendantes. Avec pour les enfants un petit atelier arts plastiques en plus… » Parce que le goût pour la culture, ça s’apprend très tôt.

« Des signes moi le musée », ce samedi 17 mai, à 18 h, au musée de Cambrai, 15 rue de l’Épée. Entrée gratuite. Réservation obligatoire : steph.delame@gmail.com

Source : http://www.lavoixdunord.fr © 15 Mai 2014 à Cambrai

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.