La Semaine de la Critique ose des films-chocs et en langue des signes

0

Être aussi étonnant qu’époustouflant, c’est la promesse faite par The Tribe de l’Ukrainien Myroslav Slaboshpytskiy. Tous les acteurs s’y expriment en langue des signes. L’histoire se déroule dans un pensionnat pour sourds-muets. Des étudiants qui s’organisent en gangs mafieux sous forme de raquettes, prostitution et histoires d’amour. « Un ballet virtuose, vertigineux et hallucinan» s’enthousiasme Charles Tesson.

Source : http://www.rfi.fr © Image : http://www.alphaviolet.com © 21 Avril 2014

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.