La main des sourds

Une femme sourde, dont les parents ont été poignardés, retrouve sa famille maternelle

Colleen Turzynski, une jeune femme sourde, est devenue vraiment émue lorsqu’elle a eu la chance d’échanger avec quelques membres de sa famille maternelle de Singapour. Alors qu’elle avait seulement 17 mois, sa mère, son père et son grand-père ont été poignardés à mort, dans leur appartement au New Jersey.

La petite a dû survivre seule durant une semaine, avec les corps en décomposition, en buvant l’eau de la toilette et en mangeant des Cherrios.

Un ami de la famille, également sourd, tout comme les parents de Colleen, avait été arrêté pour le crime avant d’être libéré faute de preuves. Abdul Qodoos a été déporté au Pakistan, où il y vit toujours selon le Daily Mail.

Suite à cette tragédie, la jeune femme a été élevée par sa grand-mère paternelle. Elle a grandi en Pologne et n’avait jamais été en contact avec la famille de sa mère. Heureusement, dès son retour en territoire américain, elle a réussi, grâce à un interprète, à communiquer avec les membres de sa famille pour la toute première fois.

«Je croyais que vous m’aviez oublié», révèle la jeune femme lors de la vidéoconférence.

C’est le quotidien The Straits Times, très populaire à Singapore, qui a permis à Colleen de communiquer avec sa famille maternelle. Il était très important pour la jeune femme de retrouver sa famille afin d’en apprendre un peu plus sur ses origines.

L’étudiante espère pouvoir se rendre en Asie pour visiter sa famille prochainement.

Source : http://www.journaldemontreal.com © 15 Avril 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.