Sourd et muet, il se défend avec un sabre

0

Un homme de 46 ans, sourd et muet, aidé d’une interprète en langage des signes, comparaissait devant le tribunal correctionnel d’Argentan, mardi. Il était poursuivi pour avoir exercé des violences avec usage d’un sabre.

Les faits se sont déroulés dans une petite commune du canton de Domfront, le 7 juin 2013.
À la fin d’une soirée arrosée, le prévenu, chez lui avec sa compagne, demande à sa voisine mineure, venue leur rendre visite, de s’en aller. La jeune fille déclare : « il m’a fait comprendre qu’il sortirait son coupe-coupe si je ne partais pas ». Les gendarmes interviennent.

“C’est eux !”
Le prévenu, qui n’a pas pu être entendu aux moments des faits, fait souligner par son interprète, lors de l’audience, qu’il aurait été frappé de plusieurs coups de poing par le père de la victime.

Il fait ajouter : « ils ont profité de la situation pour dire des choses qui ne sont pas réelles, moi qui suis sourd et qui ne peux m’exprimer. Ce sont eux qui sont venus chez moi et qui ont porté des coups sur moi ».

Aucun témoin n’a vu le prévenu en possession de l’arme blanche. « Malgré les lacunes de l’enquête, il reconnaît toutefois avoir pris son sabre à la main pour impressionner la victime », précisé le président qui a ordonné la confiscation du sabre. L’arme a donc été confisquée et sera détruite.

Source : http://www.lejournaldelorne.fr © 10 Avril 2014 à Argentan

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.