LA HAUTE-CHAPELLE – « Je veux mettre en avant le meilleur de l’homme »

0

En tournage sur le chantier solidaire de Tous Ensemble mercredi dernier, l’animateur de l’émission Marc Emmanuel s’est prêté au jeu de l’interview.

Au centre, l’animateur de l’émission Tous Ensemble, s’est prêté au jeu de l’interview, un Publicateur Libre entre les mains.

Le Publicateur : Que retiendras-tu de ce chantier solidaire à La Haute-Chapelle ?
Marc-Emmanuel :
 « Des sourires ! Bien sûr, il y a la fatigue chez ceux qui sont là tous les jours, mais leur engagement et la volonté de montrer le meilleur de ce qu’ils savent faire prend le dessus. Quand j’arrive sur le chantier, les bénévoles sont souriants et fiers de m’expliquer leur travail. C’est un vrai bonheur.

« Je vais lui parler en langue des signes »

P. L. : Pourquoi TF1 a-t-il retenu ce dossier en particulier ?
M.-E :
 On reçoit plein de demandes, on vérifie la véracité des informations et derrière c’est TF1 qui choisit en fonction de la région et de la thématique : escroquerie, veuvage, handicap…
P. L. : Le handicap du chef de famille, Anthony, sourd et muet de naissance, fait-il de ce chantier un moment particulier ?
M.-E :
 Oui, car quand je vais lui rendre la maison, je vais lui parler en langue des signes (Marc-Emmanuel mime les mots “maison” et “lit” en langue des signes). Je me suis acheté un petit guide pour me faire comprendre, même si je sais qu’Anthony sait aussi lire sur les lèvres.
P. L. : La Normandie est-elle une terre de solidarité ?
M.-E :
 Oui, l’histoire n’est pas si vieille et ici, il y a eu le débarquement, il s’est passé des choses incroyables qui font qu’on a eu un esprit d’entraide et de solidarité. Sur le chantier, il y a une armée de bénévoles !

« Pas évident de recevoir un tel cadeau »

P. L. : Beaucoup de voisins, amis, mais aussi d’artisans se sont mobilisés
M. E.
 : Oui, et c’est ce qui nous fait tenir. J’ai à cœur de mettre en avant le meilleur de l’homme, et montrer l’exemple à nos gamins. Dans les médias, on a souvent tendance à montrer le pire de l’homme. Je veux prouver que oui, il existe de la solidarité chez nous. Et comme je le dis souvent, les gens n’ont pas attendu TF1 pour être solidaires.
P. L. : Dans quel état d’esprit sont Anthony et Jessica en ce moment ?
M.-E. : Ils sont en train de redescendre sur terre, de décompresser. C’est pas évident de recevoir un tel cadeau : c’est pour ça qu’on les protège et qu’on les accompagne. A l’arrivée, pour eux, c’est respirer, avoir un toit “.

Source : http://www.lepublicateurlibre.fr © 16 Mars 2014

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.