Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
<> <>
Hauts de Seine Habitat

A la une > Emmanuelle Laborit : « les sourds ont une vraie culture, une vraie langue »

Yoann Robert interprète en langue des signes française, Emmanuelle Laborit et Christophe Cerri, responsable projets du festival.

La comédienne, directrice de « l’International visual theater » (IVT), Emmanuelle Laborit était l’invitée d’honneur ce mercredi de la soirée cinéma et débat proposée dans le cadre du festival Quand les souris dansent. Interview d’une femme aux convictions fortes qui porte haut la cause des sourds, l’étant elle-même…

Le regard sur les personnes en situation de handicap évolue-t-il ?

« Franchement, on est très en retard en France. Nous ne sommes toujours pas considérés comme des citoyens à part entière. On dirait que les aménagements spécifiques sont faits pour nous faire plaisir ! Mais ils servent à bien d’autres personnes. Je pense aux plans inclinés pour les fauteuils que les mamans et leurs poussettes ou les seniors utilisent aussi. Il faudrait un autre regard et pas cette vision réduite et négative que l’on porte sur nous. Les sourds ont une culture, une vraie langue et nous en avons besoin pour nous construire.

Une vie de combats ?

Oui, pour défendre la place de l’artiste sourd sur scène. D’où ce théâtre, situé dans le 9e à Paris, qui demeure aussi un lieu d’apprentissage de la langue des signes française (LSF) et de mixité. Notre moyen d’expression est le seul à ne pas passer par la voix. Une langue riche, qui comprend différents niveaux avec un registre plus académique, poétique… Et seul 5 % des enfants sourds ont accès à cet enseignement.

Nous vivons dans une société où la majeure partie des informations se transmet par le son. Il n’y a même pas d’interprète en langue des signes pour le journal de 20 heures !

Pourquoi être présente ce soir ?

J’ai été touchée d’être invitée et comme j’aime découvrir, partager, échanger. Ce festival d’ailleurs reste avant tout culturel.

Un comédien sourd n’est-il pas en premier lieu, un artiste ? Une occasion aussi de faire découvrir au public le documentaire « Avec nos yeux », montrant cette grande aventure humaine qu’est ce théâtre.

Qu’attendez-vous de cette rencontre avec le public ?

Que les personnes repartent peut-être avec d’autres idées en tête. Tout est possible, à nous tous de le vouloir.

Et votre message ?

Osez, battez-vous, ne restez pas dans votre coin ! »

Merci à Yoann Robert, interprète auprès d’Emmanuelle.

Source : http://c.leprogres.fr © 19 Février 2014

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.