La main des sourds

Auray : Des collégiens sourds et dysphasiques écrivent leur livre

Les élèves sourds et dysphasiques du collège Saint-Gildas travaillent à la création d’un livre et recherchent encore 950 € pour le faire édite
Des élèves de Saint-Gildas se sont lancés dans un pari fou : écrire, dessiner et faire éditer leur livre. Il leur manque encore 950 €.

Vingt-cinq élèves de 5e et 6e et six enseignants de Saint-Gildas ont entrepris d’écrire, dessiner et éditer leur livre. Un projet scolaire comme un autre sauf que ces enfants-là sont sourds et dysphasiques.

Maison d’édition

Ils sont soutenus dans leur projet par une maison d’édition alréenne. Un accompagnement leur permet aussi de découvrir les divers métiers du livre.

Groupes de travail

Les enfants se sont répartis le travail par groupes. Il y a les écrivains, les historiens, les agents littéraires et les illustrateurs. Chaque groupe étant épaulé par un adulte.

Il manque 950 €

Le projet est presque terminé. Si ce n’est qu’il manque encore 950 € au budget de 3 600 € nécessaires pour mettre le point final à leur livre, entièrement subventionné par des assoclations, des commerçants et le centre Gabriel-Deshayes où les enfants sont suivis.

Source : http://www.lorient.maville.com © 27 Février 2014 à Auray

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.