Le portail d'information sur les sourds et langue des signes

La victime sourde-muette a reçu 102 coups de couteau

Ibrahim vivait en couple avec un ami décédé en décembre d’un cancer généralisé.

La chambre du conseil de Bruxelles a confirmé et prolongé d’un mois le mandat d’arrêt pour meurtre délivré ce week-end à charge d’Ibrahim O., 34 ans, soupçonné d’avoir tué lundi passé son voisin de palier Mohamed B. dans un building du Foyer bruxellois, rue Terre- Neuve.

L’autopsie a révélé que Mohamed, qui était sourd-muet, a été tué de 102 coups de couteau.

Il avait d’abord été annoncé qu’il en avait reçu 60.

Ensuite, l’auteur a emballé la tête de sa victime dans un sac en plastique et l’a noué à l’aide d’un câble, pour enfin dissimuler le cadavre sous une couverture.

La violence extrême – plus de cent coups de couteau – pose des questions qui renvoient aux profondeurs que recèle en soi tout être humain. Pour ses voisins, Ibrahim “n’aurait pas fait de mal à une mouche”.

Il n’était d’ailleurs pas connu de la justice, sinon pour des faits anciens de l’ordre de la peccadille : une vieille affaire de titres de transport impayés.

Les voisins apprennent par contre qu’Ibrahim O. aurait effectué des séjours en psychiatrie. Mais personne ne voyait en lui un danger. Tout le monde est au contraire abasourdi. Et pourtant…

Ibrahim était armé d’un couteau à chaque main. Il a frappé au moyen des deux. 102 coups.

Les faits ont lieu la nuit de lundi à mardi passé. Ibrahim a prévenu une première voisine, Maria, qui ne l’a pas cru. Et c’est vendredi qu’Ibrahim, en pleurs, décontenancé par l’absence totale de réaction, est revenu à la charge et a contacté cette fois son assistante sociale. Qui alerta la police. Et l’on découvrit la boucherie.

Ibrahim vivait en couple avec un ami décédé en décembre d’un cancer généralisé. Son compagnon victime d’un vol de GSM avait à l’époque soupçonné le voisin sourd et muet.

La réminiscence de l’incident, les médicaments, l’alcool et l’état psychiatrique seraient à l’origine de cette violence…

La juge d’instruction Sophie Huguet pourrait désigner un collège d’experts psychiatres. Ibrahim O. est maintenant défendu par Me Samira Bouyid, que nous avons contactée pour tenter d’en apprendre davantage. L’avocate s’est refusée à tout commentaire, à ce stade précoce de l’instruction.

Source : http://www.dhnet.be © 19 Février 2014 à Belgique

3 commentaires
  1. Hirschi dit

    Qui a ecrie ce annonce? Svp enlever le mot : MUETTE!!! Les sourds ne sont pas muet ils pouvent parler ou crier. Sauf entre sourds ils ne prononcent pas la voix. Et si je dis ententents-muet ou non-sourd ça vous aimez? Merci de votre compréhension.

    1. Peyo dit

      Pas la peine de “crier”, les journalistes ne vous entendent pas… Lol Ce n’est pas Sourds.net qui a tapé ses phrases mais le journaliste d’un journal belge. Le webmaster a mentionné “source:http://www.dhnet.be” allez leur dire que vous n’êtes pas content…. Savez-vous presque tous les journalistes nous appellent tjs sourds-muets!! bon entendeur

  2. Dibartolo dit

    Ha enfin une personne qui dit ça ! Je suis sourd 100% tout les gens dit les sourds sont muet alors qu’ils peuvent parler! La preuve de moi! Pourtant je suis depuis petit Ça m’énerve aussi les personnes qui confond sourd et malentendant désolé.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.