La main des sourds

Les sourds interpellent les candidats

Nous, sourds de Montpellier et communes, avons invité les candidats aux municipales à nous rencontrer le lundi 24 février 2014.

A ce jour, seule Mme Ressiguier du Front de Gauche a confirmé sa venue.

Aucun autre candidat ne nous a, ne serait-ce que répondu, malgré nos relances.

Alors oui ce meeting avec les sourds oblige les candidats à un exercice particulier de la politique, celui aller à la rencontre d’une population qui n’a pas l’habitude d’avoir une place pour se faire entendre.

D’une population d’électeurs et d’électrices qui, experts de leur propre surdité, ont des solutions à apporter en matière de communication, d’accessibilité et de confort pour tous, sourds comme entendants.

Oui nous avons demandé aux candidats de partager les frais d’interprétation de cette soirée comme une condition de leur venue et comme une marque de respect aussi.

Oui nous avons leur envoyé un dossier expliquant nos revendications, nos soucis de citoyens et qui concernent nos enfants aussi ainsi que les aberrations que nous touchons du doigt au quotidien.

Oui nous leur demandons de ne pas venir en pensant “les pauvres sourds”, ceux qui “souffrent d’être sourds”, “les sourds-muets”, “les déficients auditifs”, “les handicapés”, ni en parlant de “langage des signes” bien évidemment, etc.

Nous leur disons, venez simplement rencontrer des hommes et des femmes, des citoyens, des électeurs, des français (!) qui parlent la langue des signes française et qui ont beaucoup de choses à vous dire.

Regardez nos mains et nos yeux vous parler, écoutez la voix de l’interprète en nous regardant et venez, venez nous rencontrer.

N’ayez pas peur.

Le CASM

Les associations du CASM : Ghandis – 2lpe-oc – Arts Résonances – Evasion 34 – Arbore’Sign – CSSM – Singulier Pluriel – AGSMR

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.