Souhait gouvernemental d’un journal télévisé en langue des signes

1

Marie-Arlette Carlotti, ministre des Personnes handicapées, a déclaré mardi se battre pour le lancement d’un journal télévisé en langue des signes sur une chaîne publique et l’ouverture aux handicapés de « tous les métiers » de la télévision.

La ministre a assuré se battre pour « l’accessibilité d’un journal télévisé aux heures de grande écoute, sur une chaîne publique » en langue des signes, afin de « respecter tous les citoyens de ce pays », lors d’une conférence de presse avec la ministre de la Culture et de la Communication Aurélie Filippetti.

« En tout cas, aujourd’hui, la télévision n’est pas la télévision de tous les Français. Je me battrai là-dessus (…). On va bien finir par y arriver tout de même de respecter tous les citoyens de ce pays! », a indiqué Mme Carlotti, à l’issue de la Commission nationale culture handicap, instance de dialogue et de consultation entre le gouvernement, les principales associations concernées et le milieu culturel.

La ministre a précisé travailler avec le Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) pour que « tous les métiers » de la télévision soient ouverts « aux personnes handicapées ». « Des propositions concrètes » seront faites, a assuré la ministre, qui n’a pas donné plus de détails.

Autre grand objectif poursuivi par le gouvernement, annoncé mardi par Mmes Filippetti et Carlotti : l’accessibilité des handicapés au patrimoine national.

Elles ont ainsi signé un protocole d’accord en ce sens avec le Centre des monuments nationaux (CMN) et cinq associations de défense des handicapés.

Le CMN s’est engagé à « favoriser l’accessibilité physique de ses monuments », mais aussi à inventer « des parcours de visite spécialement conçus », a expliqué Mme Filippetti.

Source : http://lentreprise.lexpress.fr sauf photo 14 Janvier 2014

1 COMMENT

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.