La main des sourds

Nelson Mandela. L’« interprète » dit avoir entendu des voix

L’interprète qui a officié lors de la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela affirme souffrir de schizophrénie et dit avoir entendu des voix.

Thamsanqa Jantjie, 34 ans, a provoqué l’indignation des associations de sourds-muets en multipliant les gestes qui nevoulaient rien dire au côté des orateurs.

“Je n’y pouvais rien. Je me suis retrouvé seul dans une situation dangereuse. J’ai essayé de me contrôler et de ne pas montrer au monde ce qui se passait. Je suis vraiment désolé”, a-t-il déclaré au journal sud-africain Star.

Jantjie a affirmé qu’il était employé par SA Interpreters, et qu’il avait été engagé par le Congrès national africain (ANC)pour la cérémonie du Soccer City Stadium de Johannesburg, où des dizaines de chefs d’État et de gouvernement étaient présents.

Il a indiqué qu’il suivait un traitement médicamenteux pour sa schizophrénie et qu’il ne savait pas ce qui avait déclenchécette alerte.

“Un champion du langage des signes”

Dans une interview à Talk Radio 702, il s’est cependant estimé satisfait de sa performance mardi.“Absolument, absolument Je pense que j’ai été un champion du langage des signes”, a-t-il dit.

L’ANC a dit mercredi ignorer l’identité de l’interprète, bien qu’un enregistrement télévisé du congrès du parti aupouvoir il y a un an semble montrer le même homme, gesticulant au côté du président sud-africain Jacob Zuma.

Source : http://www.ouest-france.fr © 12 Décembre 2013

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.