Le championnat de futsal handisport fait étape au Goh Lanno

0

Samedi 9, le complexe du Goh Lanno a accueilli, pour la première fois, une grande compétition handisport. Il s’agissait d’une journée du championnat de France qui regroupe des clubs de sourds. Cette initiative, on la doit à Guillaume Tréhin, le secrétaire du club d’Auray.

Nantes, Bordeaux et Poitiers

La compétition a regroupé quatre équipes : l’Olympique Club des sourds du Pays d’Auray (OCSPA), l’Association sportive des sourds de Bordeaux (ASSB), l’Association sportive de Poitiers (ASP) et le Club sportif des sourds de Nantes (CSSN). Elles ont été désignées par un tirage au sort fait au siège de la Fédération à Paris. Les cinq autres équipes du Grand Ouest se sont affrontées en Vendée. Sur la journée, six matchs se sont déroulés. « On s’affronte sur deux mi-temps de 20 minutes », précise Guillaume. Le but est de se qualifier pour la phase finale à Bourges.

Une équipe nouvelle génération

Depuis maintenant plus de trois mois, Guillaume a rebâti l’équipe alréenne (OCSPA). Il a réussi à regrouper 11 joueurs d’une moyenne d’âge de 21 ans. Cela permet à l’entraîneur de faire tourner l’effectif puisque seuls cinq joueurs évoluent sur le terrain. « C’est une nouvelle génération qui doit apprendre à jouer ensemble », reconnaît Guillaume. Grâce au créneau généreusement accordé par la commune de Pluvigner, les sportifs se retrouvent tous les mardis soir, dans l’un des gymnases du Goh Lanno. La cohésion est de plus en plus nette dans l’équipe.

Des arbitres intéressés

Pour ces matchs de bon niveau, la Ligue de football fait appel à des arbitres qui officient habituellement sur l’herbe. « On a passé un examen à la Ligue, on est tous volontaires pour être ici », explique Yannick Salou, de service samedi. Pour sa première, il a dû beaucoup utiliser la gestuelle pour se faire comprendre. Les joueurs évoluent en effet sans prothèse. « On n’entend rien », confirme Guillaume. Mais pour l’arbitre, ce n’est pas un problème. « C’est un travail intéressant, on s’enrichit vraiment », avoue-t-il.

Recherche de soutien

Le travail de Guillaume a déjà porté ses fruits car l’équipe vient d’étrenner un nouveau jeu de maillots. Les mois qui viennent vont engendrer de gros déplacements : Bordeaux en décembre, Poitiers et Nantes en janvier. Pour assurer la pérennité de l’équipe, le secrétaire est à la recherche de partenaires.

Source : http://www.ouest-france.fr © 12 Novembre 2013 à Auray

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.