Les Sourds de la Réunion veulent coopérer avec les pays voisins

Pascal Smith, président de la Fédération des Sourds de l’océan Indien (à gauche) a fait part de ses projets à Frédéric Cadet, vice-président de la Région.

Le thème de la coopération régionale était au cœur d’une rencontre entre Pascal Smith, président de la toute nouvelle Fédération des Sourds de l’océan Indien et Frédéric Cadet, vice-président de la Région Réunion « Recherche, Innovation & Relations internationales ».

PARTENARIAT

La Réunion compte plus de 12 000 sourds. « Nous devons participer à améliorer leur insertion au sein de notre société, comme j’ai pu, à mon niveau, le faire, lorsque j’ai décidé de quitter mon métier d’enseignant-formateur pour devenir chef de 2 entreprises. En tant que président de la Fédération, et avec mon équipe, il y a plusieurs actions que nous souhaitons concrétiser, et nous voulons nous inscrire dans les orientations de la Région en terme de coopération avec les pays voisins », a indiqué en substance Pascal Smith, à l’issue de cet entretien.

La Fédération des sourds de l’océan Indien qu’il préside prévoit de promouvoir l’éducation et l’enseignement pour le jeune public sourd dans la zone océan Indien, par la création d’un organisme de formation d’enseignants du langage des sourds, donnant accès à un diplôme.

Une idée qui séduit Frédéric Cadet. La Région se dit attentive aux associations et entreprises de la Réunion. Elle a mis en place des dispositifs d’accompagnement. Le vice-président explique : « Nous encourageons fortement, par des aides financières, les entreprises de La Réunion à être présentes dans des salons internationaux, afin de favoriser les relations avec des partenaires extérieurs dans le cadre de B to B. L’ouverture à l’international de notre territoire, la mobilité des Réunionnais et des entreprises, les échanges, contacts et partenariats avec les pays cibles, cela ne peut qu’être favorable au développement de notre île et à la création d’emplois. La Fédération des Sourds regroupe des personnes de tous horizons, chefs d’entreprises ou porteurs de projets, qui ont justement une volonté d’aller, au travers d’une association ou d’une entreprise, au contact des autres pays de la zone. C’est une excellente orientation qu’il faut accompagner. »

Pascal Smith projette en effet de mener des actions en partenariat avec l’Afrique du Sud ou l’Australie notamment.

« Les initiatives prises par la Fédération des Sourds méritent d’être soutenues de manière structurelle dans le cadre de la coopération régionale avec les pays de la COI, mais aussi en direction des pays cibles que sont l’Inde, l’Afrique du Sud, la Chine, l’Australie et Maurice (…) Pascal Smith est un exemple de réussite professionnelle et il sait insuffler à ses entreprises comme à la Fédération son abnégation pour atteindre les objectifs fixés. Je me réjouis que la vision de M. Smith soit en phase avec nos orientations stratégiques » conclut Frédéric Cadet.

    • Source : Journal de l’Île de la Réunion © 22 Octobre 2013
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.