Les sourds veulent se faire entendre

0
Trois associations rochelaises organisaient une marche silencieuse à l’occasion de la Journée mondiale des sourds.

À l’occasion de la 54e Journée mondiale des sourds, l’association Les Mains’17 organisait une marche silencieuse, en partenariat avec les associations S’entendre à Beauregard et l’Association des sourds de La Rochelle (ASLR). La trentaine de participants, présents samedi malgré une météo très défavorable, entendait dénoncer la situation des sourds en France et défendre plusieurs revendications dont la création de centres relais téléphoniques, un meilleur accès à l’enseignement en Langue des signes française (LSF) à l’école (où seuls 1 % des enfants sourds scolarisés bénéficient de la LSF comme langue d’enseignement) ou la création d’un Observatoire des affaires sourdes. Pour Sandrine Fonteny-La Parlière, du Centre de recherche et de formation en LSF de Poitiers, « il faut protéger la langue des signes, qui risque de disparaître ».

[list style=”event”]

[/list]

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.