Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

L’association «Deux mains pour se parler» ouvre le 18 octobre

L’association « Deux mains pour se parler » organise une journée portes ouvertes le 18 octobre à la Maison des associations, dans le but de trouver de nouveaux adhérents et surtout de sensibiliser les « entendants » aux problèmes de communication des sourds. « Peu de gens connaissent les difficultés des sourds à communiquer », déplore Christelle Houzet.

La surdité est un handicap qui ne se voit pas et par conséquent, personne ne s’y intéresse. Il existe plusieurs modes de communication, le plus connu étant la langue des signes. La lecture labiale consiste à lire sur les lèvres, le LPC (langage parlé composé) consiste à montrer les sons grâce à un codage et au placement des mains sur le visage et enfin l’oralisation.

Vers une égalité d’accessibilité

L’association « Deux mains pour se parler » propose l’apprentissage de la langue des signes française (LSF). Le public visé est en priorité le secteur médical. Beaucoup de sourds n’ont pas accès à la lecture. Sans compter les difficultés à regarder la télévision, téléphoner ou même se réveiller. L’ association dispose d’un enseignant confirmé, sourd lui-même, dont la mission est de mieux faire connaître, à travers les cours et les différentes sorties et rencontres proposées, la culture sourde. Chaque niveau de formation se fait sur 40 heures, à raison de 2 heures par semaine. Afin de maintenir un niveau de « discussion », l’association accueille, pendant les cours, des sourds et malentendants d’Épernay et ses environ afin d’échanger et continuer à tisser des liens. Elle propose également des sorties culturelles (cinés sourds sur Reims, discussion autour d’un café, contes en LSF à la médiathèque, Festival Clin d’œil à Reims.). Toutes ces rencontres permettent d’échanger et confronter les opinions, toujours en LSF.

Enfin, depuis peu, des formations professionnelles continues aux entreprises, hôpitaux et autres collectivités sont proposées afin de favoriser un peu plus l’intégration du handicap au sein de monde du travail.

Pour plus d’informations, contacter Christelle Houzet au 06 78 08 50 79.

Source http://www.lunion.fr - 7 Octobre 2013
Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.