La main des sourds

Une marche pour se faire entendre

sourds. C’est avec des flyers apprenant notamment à dire bonjour en langue des signes, distribués aux passants, qu’une vingtaine de personnes sourdes ont marché durant une heure dans les rues du centre-ville de Limoges. Une première action proposée dans le cadre des Journées mondiales des sourds. « Cette marche consiste simplement à montrer que l’on existe », souligne Davy Lacroix, président de la Maison des sourds et professeur de langue des signes. Une vie quotidienne semée d’embûches, l’indifférence des entendants, difficultés à accéder à un emploi… pour eux, la vie n’a parfois rien d’un long fleuve tranquille. « Nous rencontrons encore beaucoup d’obstacles, poursuit Davy. Mais nous voulons surtout favoriser la communication entre sourds et entendants, en les incitant à apprendre notre langue. Le développement des supports numériques aide aussi beaucoup aujourd’hui : elle devient plus accessible. Et l’expression corporelle est très importante dans la communication en général », ajoute-t-il. À travers des films, contes, concerts, rencontres et visites guidées, le grand public est invité à « porter un nouveau regard sur le monde ses sourds », dès aujourd’hui et jusqu’à samedi, à la BFM.

Source Le Populaire du Centre - 26 Septembre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.