Madagascar : Plus de 99% des malentendants ne connaissent pas le langage des signes

Parmi les 190.000 malentendants et sourds répertoriés par la Fédération, 1.500 d’entre eux seulement se communiquent avec le langage des signes et savent litre et écrire, a-t-on précisé.

Les premières causes de cette ignorance restent surtout le non accès de ces malentendants à l’éducation dans des centres spécialisés, qui, évidemment sont rares au pays.

Madagascar ne possède que 9 établissements spécialisés dont la majorité se situe dans la capitale lésant ceux vivant dans les milieux ruraux et enclavés, a-t-on précisé. Par ailleurs, la plupart des Malgaches restent encore réticents dans le fait d’ accepter ces malentendants dans leur milieu quotidien, et les parents eux-mêmes ont honte d’avoir des personnes handicapées et les cachent chez eux tandis que le complexe de handicap de la part des concernés même ne leur permet pas de se développer comme il se devait, a-t-on mentionné.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.