OSS 2007 > Les sourds veulent faire entendre leurs voix

Le rassemblement qui s’est déroulé place de l’Hôtel-de-Ville visait à sensibiliser le public rennais.

Près de cent personnes atteintes de surdité ont manifesté leur irritation place de la mairie, jeudi.

« Respectez-nous. Nous ne sommes pas que des oreilles à réparer et des bouches à démutiser ». C’est avec ce slogan choc que le peuple sourd qui compte 70 millions dans le monde, dont 4 millions en France, demande sa reconnaissance. Un rassemblement volontairement bruyant : gamelles, bidons, djembés et sifflets étaient de sortie pour attirer l’attention des passants.

Cette mobilisation est aussi un soutien à la marche symbolique entamée le 18 mai pour relier Paris à Milan. Une ville de funeste mémoire puisque c’est le congrès organisé en 1880 dans la capitale Lombarde qui a prôné l’interdiction de la langue des signes dans l’éducation des enfants, interdiction reprise alors par le Parlement français.

Depuis, la situation s’est améliorée puisque ce mode de communication est désormais reconnu en France. Mais un contentieux perdure à l’encontre des médecins qui se font forts de résoudre la question de l’oralité par la voie médicale. « Ce n’est pas ce que nous voulons. Notre langue est une langue comme une autre, on souhaite qu’elle soit reconnue dans la constitution de la V e République comme une langue à part entière. Nous réclamons aussi une réforme des pratiques institutionnelles via la création d’un observatoire des affaires sourdes pour mettre en place des solutions adaptées à la particularité des sourds ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.