Le portail d'information sur les sourds et langue des signes
Hauts de Seine Habitat

Un enfant sourd entend pour la première fois ! [Vidéo]

http://youtu.be/uq0bgxNttWM

Le petit Grayson Clamp âgé de 3 ans est né sourd et est le premier enfant sur le sol américain a bénéficié d’un implant auditif du tronc cérébral. Seulement 1000 personnes dans le monde possèdent un appareil auditif de la sorte. Après avoir essayé un implant cochléaire pour corriger le handicap auditif de leur enfant, Len et Nicole, les parents de Grayson ont alors opté pour cette méthode qui n’avait jamais été utilisée un les enfants aux États-Unis. Cela nous rappelle évidemment la vidéo de Sloan Churman, ou encore celle de l’enfant de 2 ans qui entend sa mère pour la première fois.

17 commentaires
  1. fafa dit

    je ne crois pas qu’ il entend car son père l’ appelle sur l’ épaulé ou le menton … c’est quoi c’est à dire qu ilo n’ entend pas !! arrête de faire les pub merci !!!

  2. MG dit

    @ fafa, tout à fait d’accord avec vous… c’est du n’importe quoi !!! l’interpeller en insistant pour qu’il puisse dire qu’il entend.. l’interpeller l’oblige à réagir mais si il ne fait pas, ça fait quoi ? Cher journaliste, arrêtez de dire que l’enfant entend pour la première fois, il entend un bruit..cela ne veut pas dire qu’il entend vraiment..vaut mieux aller se renseigner auprès des implantés ados ou adultes c’est comme ça que vous verrez mieux. Merci d’être vigilant la prochaine fois. MG

    1. jj dit

      “il entend un bruit..cela ne veut pas dire qu’il entend vraiment..”

      parfois je reste songeur en vous lisant …..

  3. mystere dit

    Inutile de faire l’implant cochléaire, prothèses auditives suffisent bien; L’opération peut toucher les nerfs pour devenir handicapé mental !

  4. jj dit

    mystere, ca ne vous gene pas de dire n’importe quoi ?
    Je pense que vous ne vous interessez pas du tout aux questions de surdité puisque vous n’y connaissez rien. Mais quel besoin avez vous dans ce cas de mettre des commentaires ?
    Alors :
    On implante les personnes pour lesquelles les prothèses ne présentent justement aucun interet. En gros une prothèse augmente le volume mais multiplier autant qu’on veut par zéro, même vous saurez que ça ne fait pas grand chose.
    “L’opération peut toucher les nerfs pour devenir handicapé mental !”. Si j’étais ironique je dirai que vous avez du avoir un probleme avec un nerf. Quels nerfs rendent handicapé mental comme vous dites …. ?.
    Je crois que j’ai une idée sur le prochain prix Nobel de médecine, heureux homme.

    1. sylvie dit

      JJ
      Vous qui méprisez les sourds au naturel;vous qui vantez que votre fils entend aussi bien que vous avec son implant cochléaire dites que l’implant du tronc cérébral ne fait pas entendre un enfant !,vous me faites rire!…Un implant cochléaire et un implant du tronc cérébral ont justement le même système de fonctionnement,ce sont deux dispositifs électromagnétique à impulsion électrique…allez donc dans le site de MXM,la seule usine française située près de Nice à fabriquer les implants cochléaire et les implants du tronc cérébral…la seule différence est que l’implant cochléaire est muni de multi-canaux avec des chambres d’électrodes protègées par des gaines de silicone qui sont insèrés dans la cochlée et l’implant du tronc cérébral va vers le noyau auditif qui est le bout du nerf auditif prolongeant le nerf cochléaire,la fixation est différente,c’est un micro puce spécial avec des petits points spéciaux muni de deux ou trois filets afin que le fibres adhérent à ces filets pour mieux stabiliser le porte électrode cérébral…l’implant du tronc cérébral est né il y a environ 15 ans,dans le monde,il y a environ 80 enfants ainsi implantés,le premier enfant européen à bénéficier l’implantation du tronc cérébral est une petite espagnole de 13 mois ayant un neurofibromatose type 2 (maladie rare) dont l’implantation cochléaire s’avère impossible,cette petite a été implantée autour de 2007 ou 2008…il paraît qu’elle n’a pas vécu longtemps…En France,il y a eu des implantations du tronc-cérébral pédiatriques (3 ou 5).
      L’audition de l’implant cochléaire est différente de l’audition naturelle (c’est ce que dit le père de mon ami qui est un devenu sourd,il a été très longtemps entendant avant de “ré-entendre” avec l’implant cochléaire),et l’audition de l’implant du tronc cérébral est une autre audition…Renseignez-vous donc!.Moi,je fais le choix du silence total,je me sens mieux comme ça,c’est ma liberté…si mon fils était sourd,je ne lui ferai pas subir ni l’implantation cochléaire ni celui du tronc cérébral…et pour plusieurs raisons.

      1. opé dit

        @Sylvie,

        Premièrement, je ne pense pas que JJ méprise les sourds “au naturel”. Deuxièmement, je n’ai jamais vu JJ écrire que son fils entend aussi bien que lui avec son implant cochléaire.

        Je pense surtout qu’il ressent comme une profonde injustice : il y a un rejet systématique des personnes implantées de la part d’une certaine frange de la communauté sourde.

        Certains sourds ont une idée très préconçus de ce que devrait être un sourd et ostracisent systématiquement tous ceux qui ne rentrent pas dans le moule. Ceux qui oralisent, ceux qui ne signent pas, ceux qui sont implantés.

        Et certains colportent des mensonges concernant l’implant. (genre le coup de la plaque de cuisson ou du micro-onde qui font cuire le cerveau). C’est un peu ce que fait “mystere” ici en parlant d’handicapé mental.

        Je trouve d’ailleurs dommage que les autres sourds laissent faire et ne disent pas « arrêtez de critiquer les implantés ».

  5. Gérard Sanroma dit

    Bonjour à tous et à toutes

    Pourquoi foulé aux pieds le serment d’hippocrate ?
    Pourquoi certains médecins refusent-ils d’écouter les personnes sourdes ? Pourquoi s’obstiner à guérir des personnes qui ne sont pas malades ?
    L’éthique médicale empêchera-t-elle d’éradiquer les personnes handicapées ?
    A-t-on l’intention d’utiliser la science pour éliminer les inaptes ?

    Je suis sourd-muet. Je suis fier aujourd’hui ! Je ne peux ni entendre ni parler mais je peux m’exprimer en Langue des signes et à l’écrit. Et je suis handicapé mais j’ai ma femme et deux enfants qui sont entendants, qui savent la langue des signes. Vous croyez que je ne suis pas malade !

    Encore aujourd’hui !

    A bas la dictature de certains médecins.

    Des ORL sont des partisans de l’eugénisme.

    De certains éthiques médicales ne respectent pas du tout aux personnes handicapées comme les crimes .
    De certains serments d’hypocrate ont souvent opprimés aux personnes handicapées.

    Depuis 4 ans, j’étudie l’histoire de l’eugénisme. Les médecins évaluent toujours les progrès des sourds. Mais on peut aussi évaluer leur travail. Ils ne respectent pas du tout l’éthique médicale. Ce qu’ils font avec les implants. Ça ressemble à « l’hygiène radicale ».

    Vous connaissez bien Docteur Alexis Carrel Prix Nobel en France (Nazisme et eugénisme) C’est l’honte

    Mais la logique de l’implant est la même que l’interdiction de la LSF au Congrès de Milan et par les mêmes personnes : le corps médical : supprimer, cacher la surdité et faire parler les sourds. C’est juste une autre technique mais le fond du problème reste le même. Ils utilisent parfois la LSF avec les enfants sourds implantés, mais c’est une technique comme une autre, comme toute la rééducation qu’ils subissent.
    Dans la vidéo, je ne vois pas des enfants à l’aise, qui s’expriment facilement !

    ENCORE DES MORTS à cause des implants !
POUR UN DE REVELE, COMBIEN DE CACHES ?

    1. opé dit

      Bonjour Gérard.

      Ce n’est pas la première fois que vous postez ce texte. (D’ailleurs certaines phrases sont incompréhensibles… Dommage.)

      À propos de « caché la surdité », je suis assez surpris par vos affirmations péremptoires :
      – vous conviendrez aisément que _la surdité est déjà un handicap invisible_.
      – par contre, il est difficile de cacher qu’on est sourd quand on a un aimant collé au cuir chevelu.

      Vous devriez aller à la rencontre des médecins et essayer d’échanger avec eux. Vous découvririez surement certaines choses. Vous pourriez aussi leur transmettre des informations sur la surdité au lieu de les traiter de nazis. Je ne suis pas sûr que ce que vous écrivez ici aide beaucoup les sourds.

      Mais je vous comprends : C’est plus facile de rester au chaud derrière son clavier, de se plaindre et de jouer les martyres que d’essayer de faire évoluer les choses.

      1. Gérard Sanroma dit

        Bonjour opé,

        Désolé d’écrire parfois des phrases incompréhensibles…mais je n’ai appris le français qu’à partir de 30 ans (et grâce à la langue des signes). C’est encore difficile pour moi à cause de tout ce temps perdu, gâché à l’école où ils ne nous apprenaient qu’à parler.
        Je suis déjà aller parler aux médecins et c’est très difficile. Ils sont sûrs d’eux-mêmes sans connaître ce que vit un sourd. J’ai dirigé et travaillé dans une association pendant des années pour faire évoluer les choses. (nous avions créer 1er service d’interprète gratuit), je ne suis pas toujours resté derrière mon clavier.
        Je suis déçu parce que les gens ne voient pas la dictature des médecins, seulement les dictatures dans les autres pays. Mais je la ressens très fort, on la vit au quotidien quand on est sourd. Ce sont les médecins qui disent si on peut conduire, travailler etc…qui imposent leur vision de notre handicap.

        1. opé dit

          Bonjour Gérard,

          Vous qui avez étudié l’Histoire, n’avez-vous pas l’impression que les choses s’améliorent ? Les choses évoluent lentement. Trop lentement. Mais elles évoluent dans le bon sens pour la reconnaissance de la LSF.

      2. juinche dit

        Faux, les choses évoluent en pire, avec par exemple le récent vote de la loi sur le dépistage précoce de la surdité. Par ailleurs, le faible nombre d’écoles bilingues stagne depuis des années tandis que le nombre d’enfants sourds scolarisés en intégration individuelle et recevant un enseignement en français purement oral explose.
        La loi 2005 sur l’égalité des chances et des droits reconnaît la langue des signes française comme langue à part entière mais pas comme langue de France – c’est pourquoi une équipe de marcheurs sourds militants a fait d’un des ses objectifs l’inscription de cette langue dans la Constitution : voir site http://www.oss2007.org/2013/02/02/le-siecle-sourd-en-marche-paris-lyon-milan-2013/

        1. opé dit

          Cette loi n’a pas été voté. Elle a été passé par un « arrêté ministériel », en catimini, par le précédent gouvernement.

          Ensuite je ne comprends pas cette histoire d’enfants scolarisé en intégration dont le nombre explose. Si le nombre d’école stagne et que le nombre d’enfants sourds en intégration explose, cela voudrait dire que le nombre de naissance d’enfants sourds explose. C’est mathématique. Avez-vous des chiffres pour appuyer de telles affirmations ?

          Quant-au manque de moyens, ce n’est pas particulier aux écoles bilingues. C’est général à l’ensemble de l’Éducation Nationale.

        2. Juinche dit

          Vous ne m’avez pas bien lu. Je précise qu’il n’y a que 5 écoles bilingues en France, ce qui laisse pas beaucoup de choix aux parents d’enfants sourds contraints de les placer en intégration individuelle dans leur école de proximité. Ainsi actuellement, seul 1% d’enfants sourds accèdent à un enseignement en LSF. Comme hasard, parmi ceux-ci on note une forte proportion de parents également sourds, plus facilement convaincus.
          Quant au manque de moyens, j’ai un doute quand je vois que l’Etat prend intégralement en charge l’implantation cochléaire, son suivi médical, les séances d’orthophonie, les heures de codage LPC, les cours de soutien, etc.

        3. opé dit

          juinche, je vous ai très bien lu. Vous avez écrit que le nombre d’enfants sourds en intégration explose. C’est faux. Le nombre d’école bilingue stagne, c’est vrai. Et c’est triste. Mais il n’y a pas d’explosion du nombre de sourds en intégration.

          Ou alors, il faut fournir des chiffres et ne pas balancer des affirmations comme ça.

        4. Juinche dit

          Puisque vous parlez de mathématiques, si seulement 1% d’enfants sourds sont inscrits dans une école bilingue, combien d’enfants sourds sont placés en intégration ? Il se peut que je me trompe mais je crois que 600 bébés naissent sourds par an. De plus, la tendance actuelle est à la prise en charge de ces enfants par l’Education nationale au détriment du ministère de la Santé, ce qui signifie moins d’enfants regroupés en instituts spécialisés. c’est pourquoi je parlais d’explosion du nombre en intégration individuelle.

  6. Cricri dit

    Franchement quelle horreur !
    Mais qui voudrait faire subir ça à son propre enfant.
    Les images parlent d’elles mêmes.
    Il n’y a pas lieu de débattre. Désolé, mais je suis écœuré.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.