La main des sourds

L’art handuo a accueilli plus de 600 spectateurs

L’association Handicap et emploi a organisé, de mercredi à vendredi, l’action L’art handuo, à La Fonderie. Le but de cette manifestation était de former dix duos entreprise/artiste. Chaque duo devait créer une oeuvre d’art ayant pour but de sensibiliser le public à la question de l’emploi des travailleurs handicapés.

Après avoir travaillé « en direct » devant les 600 spectateurs venus tout au long des trois jours, les artistes ont présenté leur oeuvre au public vendredi soir.

Deux artistes ont reçu un prix du public pour leur travail, dont Olivier Lecourtois pour son projet « Faire signe » qui explique, en langage des signes, que les travailleurs handicapés sont les bienvenus au Crédit mutuel. « En ayant discuté avec les personnes des ressources humaines, ils m’ont expliqué qu’ils avaient du mal à trouver des travailleurs handicapés. Il y a aussi des personnes au sein de l’entreprise qui ont un handicap, pas forcément visible comme la surdité, mais qui ne veulent pas le déclarer. »

Bruno Michellod avec ses Trop fée « Or-Je », créé avec Armatis, a lui aussi tapé dans l’oeil du public. « J’ai demandé aux salariés de déposer des objets qui ne leur servaient plus, mais qu’ils n’avaient pas réussi à jeter. J’en ai fait des trophées, récompensant des valeurs humaines, à gagner grâce à un tirage au sort. C’est plus sympa de laisser le hasard choisir, il est important de ne pas toujours être dans la performance au sein de l’entreprise. »

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.