La main des sourds

Florence: la langue au bout des doigts

Florence Mirales : «je dois transmettre aussi fidèlement que possible les messages émis, y compris la nuance des sentiments et des attitudes des participants»

«J’étais chez des amis, devant la télé. J’ai vu une femme qui s’exprimait avec ses mains». La rencontre avec le langage des signes, Florence Mirales l’a donc faite grâce au petit écran. Elle avait alors une trentaine d’années et elle était comédienne dans une troupe de théâtre. «Je me suis formée, j’ai suivi tout un enseignement pour maîtriser ce langage». Depuis plusieurs années, elle est reconnue pour son professionnalisme et elle intervient régulièrement lors de conférences, de forums, de débats pour traduire aux sourds et malentendants d’une part et à l’assistance d’autre part les propos et les pensées des uns et des autres. Depuis septembre 2012, elle a rejoint, au moment de sa création à Lavaur, l’association «Sur le bout des doigts», où elle exerce désormais son activité. Ce service d’interprétation de proximité respecte le secret professionnel et la neutralité du message. «Je suis là pour faciliter la bonne communication», résume-t-elle. Florence Mirales intervient aussi bien en milieu professionnel qu’auprès de particuliers sourds qui ont besoin de sa compétence pour traduire en langage des signes leurs besoins ou leurs demandes. «Je travaille également pour des services publics, des hôpitaux, des tribunaux, des cabinets d’avocats». La liste est non exhaustive. «Le but de l’interprète est de rendre la communication parfaite entre les malentendants et les entendants. Pour réussir cela, je dois transmettre aussi fidèlement que possible les messages émis, y compris la nuance des sentiments et des attitudes des participants». Son métier de comédienne lui sert alors beaucoup pour, à travers l’expression de son visage notamment, faire ressortir les émotions, que ce soit la colère ou la joie, l’inquiétude ou l’interrogation. Basée à Lavaur, l’association intervient sur l’ensemble du département, mais aussi en Midi-Pyrénées, en fonction des demandes.

«Sur le bout des doigts», tél. 06 10 62 47 56. Mail : surleboutdesdoigts@hotmail.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.