La main des sourds

Le Club sportif des Sourds de Reims fête ses 80 ans Trois footballeurs sélectionnés en Equipe de France Maison de quartier Maison-Blanche Une fête chaleureuse et colorée

Briser la barrière du handicap. Au delà du discours, un club de la ville montre le parfait exemple.

 

Toute la section football du club des Sourds de Reims disputera sa finale nationale le 18 mai sur la pelouse du Red Star.

UNE saine reconnaissance. Huit décennies d’existence et voilà que le club sportif des Sourds de Reims revient sur le devant de la scène. Et avec quelle actualité puisque ce ne sont pas moins de trois de leurs licenciés qui, après des sélections draconiennes, se retrouvent à porter le maillot national. Aurélien Monceaux, Omar Diaby et Valentin Lefebvre auront l’honneur de représenter la France lors des prochains matches amicaux contre le Ghana et la Grande-Bretagne. « On ne pouvait pas rêver de plus bel anniversaire avec ces sélections pour notre association et pour ce club de football. C’est vraiment la reconnaissance de notre travail et de celui de la lutte pour la diversité » assure Valérie Nikolovic qui, avec toute sa famille, œuvre dans la structure depuis de nombreuses années. Le résultat est en tout cas une joie immense pour tous les bénévoles qui passent leurs heures à devoir trouver des terrains disponibles, des créneaux horaires afin de permettre aux sourds de pratiquer une activité sportive comme les autres.
Finale sur la pelouse du Red-Star 93
La section football de l’association des Sourds de Reims ne se limite pas à quelques individualités. En effet, la quinzaine de jeunes qui en font partie a des résultats collectifs plus que satisfaisants. « En France, on dénombre moins d’une trentaine de clubs comme le nôtre. C’est déjà une performance. Le gros événement à venir se tiendra le 18 mai lors de la finale de la coupe de France. Notre équipe va affronter celle de Marseille sur la pelouse du Red-Star. C’est un honneur pour nous en tout cas. Il faut souligner également l’implication de Jérémy Callay, l’entraîneur de cette équipe qui, lui aussi, souffre d’une déficience auditive » continue Valérie. Une finale contre Marseille le 18 mai, trois footballeurs sélectionnés en Équipe de France qui se disent « tous très fiers de bientôt porter le coq sur le cœur mais surtout de porter haut la cause des sportifs handicapés ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.