La main des sourds

Mobilisation pour l’Institut des jeunes sourds

Quelque cinquante personnes ont manifesté, hier après-midi, devant la préfecture de Lorraine. Toutes solidaires de l’Institut national des jeunes sourds de Metz (INJS), au cœur de réorganisations d’ici à la rentrée prochaine. Le budget accordé par l’État doit en effet être réduit de 160 000 € et quatre postes d’enseignants à temps plein sont menacés de suppression.

Des annonces qui pèseront sur l’enseignement spécialisé en Moselle nord, en particulier sur le suivi des enfants souffrant de troubles auditifs et du langage. « À l’INJS, l’enseignement est adapté à chacun. Si on les laisse dans le cursus classique, nos enfants n’ont aucune chance de s’en sortir », affirment des parents venus de toute la région. Une pétition relayée par 1 700 signatures a été remise à la directrice de cabinet du préfet, « dans l’espoir de surseoir à ces décisions qui remettent en cause le droit d’un enfant handicapé », dénonce William Terrier, représentant des parents d’élèves.

Source : http://www.republicain-lorrain.fr © 28 Mars 2013 à Metz

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.