Voir la langue des signes

0
Savoir former les lettres avec ses doigts.

La langue des signes française (LSF) est un monde étrange, à première vue, un monde où les lettres toutes plates de l’alphabet écrit prennent vie, remplies soudain de la chair de doigts timides, puis de plus en plus agiles. Une initiation fascinante, éprouvante et émouvante. C’est ce qu’ont ressenti sans doute les participants à l’atelier qui se tenait mardi à la médiathèque de Saint-Rémy. Organisé dans le cadre de la semaine « Handis’pensables » par le Grand Chalon, l’atelier a permis aux curieux de découvrir la culture sourde.

Et de lutter aussi contre les préjugés : « On explique ainsi aux enfants et aux adultes que les sourds ne sont pas muets, contrairement à l’expression, mais qu’ils ont des cordes vocales comme nous, raconte Catherine Jacob-Husson, référente du service. Nous sommes heureux de pouvoir partager dans des lieux publics comme celui-ci, cela nous permet d’axer sur notre priorité, à savoir changer le regard des valides sur le handicap », ajoute-t-elle.

Autour de Dominique Bachelet, présidente de l’Association pour la promotion de la langue des signes (APLS) et de quatre autres intervenants, le public a pu essayer de former les lettres et s’immerger dans un univers trop peu connu. Où les sons prennent forme et où la phrase devient geste.

[list style= »event »]

[/list]

Écrire un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.